Marshe / EMI Music France LC 0542 - 523677 2 - Compact Disc


 

DENSE

 

Que penser de "Dense" sorti le 13 novembre 1999 et distribué pour la 1ère fois par EMI ? Finalement le vrai album depuis son retour en 1998, varié dans l'esprit de ce que Sheila nous a habitués tout le long de sa carrière, de la "Dance", des chansons énergiques mais aussi des textes subtils sur de jolies mélodies et quelques bonnes idées comme cet hommage aux années pop comme dans "Pop Art"...

Mais il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, malgré tous les bons ingrédients injectés, les arrangements sont peut-être trop en décalage avec l'époque et des orientations trop disco alors que nous sommes, rappelons le, en pleine période "comédie musicale", on tombe la chemise sur des rythmes orientaux, nous allons plus haut avec les chanteuses à voix, on s'oubliera avec les nouvelles venues, il manque dans l'album "Dense" la capacité d'entrer dans cette fin de siècle et dans le nouveau par la même occasion.

Le titre "Dense" a bien été sur ce terrain là, en reprenant des influences du "Believe" de Cher, "Se laisser danser" aussi sur des airs de salsa très à la mode, mais dans sa globalité l'opus ne ressemble en rien à ceux de la période "New era" d'où une déception légitime et une impression de "régression" mais tout n'est pas à jeter loin s'en faut.

Pour le meilleur nous retiendrons l'excellent "Pop Art" faisant référence au Maître de la "Pop" Andy Wharol, aux séries télé cultes avec Danny Wilde & Brett Sinclair dans "Amicalement vôtre", Mr Steed, Tara King & Purdey pour "Chapeau melon et bottes de cuir".

Un autre belle pièce maîtresse de l'album c'est "Sur un fil", une chanson magnifique, au texte très bien écrit et interprété avec une rare sensibilité par une Sheila à chaque fois au bord des larmes.

"Dans le regard des gens", un rien mystique, avec la signature de Dominique Blanc Francard qui avait déjà participé à la chanson "Mexico" et réalisé, arrangé les 3 albums période "New era", la chanson ressemble un peu à "L'écuyère".

Malgré un plan promo intense sur le papier, les radios font l'impasse sur l'album, même si "Love will keep us together" est diffusée sur Fun Radio, mais trop tard, dommage car la version album comme la version remixée est d'excellente facture.

Alors, oui ! à "Dense" en live à la télé. Oui ! à "Pop Art" avec une interprétation top smart sur la scène de l'Olympia. Oui ! à "Se laisser danser" sur certains "live" de la tournée d'été. Non ! Cet album est dense mais n'est surement pas le meilleur de Sheila.

 



Dense 4'11
(P. Lemaître / Y. Martin)

Se laisser danser 3'48
(Y. Martin / A. Martin)

Le tour de la terre 3'32
(Philéas / A. Martin)

L'amour en hiver 4'13
(Yves Martin - L. Raponi / A. Martin)

Self control (version française) 4'12
(R. Riefoli - G. Bigazzi / S. Piccolo - Y. Martin)

Pop Art 3'48
(J.P. Martin / Y. Martin - A. Martin)

Love will keep us together 3'57
(N. Sedaka / H. Greenfield)

Sur un fil 4'16
(J. P. Martin / Y. Martin)

Tu sais 3'48
(J.P. Martin / Y. Martin)

Confidenses 3'48
(M. Lanzafamé / A. Martin)

Dans le regard des gens 3'46
(D. Blanc-Francard / A. Martin)

Self control (version anglaise) 4'12
(R. Riefoli - G. Bigazzi / S. Piccolo)

 


"Je n'ai jamais été sûre que remercier les gens était la meilleur façon de les aimer. Mais comme je suis une personne bourée de contradictions... Je vous aime"

Enregistré et mixé par Léonard Raponi assisté de Cyril Creuset et Anthony Arconte au studio Versailles Station - Masterisé par Raphaël Jonin / Dyam - Batterie Stéphane Véra - Basse Léonard Raponi - Guitare Yann Benoist - Clavier Serge Munuera - Manu Chambo - Choeurs Bénédicte Lecroart, Richard Rossignol, Yves Martin - Arrangements Léonard Raponi - Produit et réalisé par Yves Martin.

Photos : Bernard Mouillon - Création pochette : Christophe Boulmé

 

 

Ecoutez des extraits de l'album limités à 30 secondes par morceau ou en entier avec un compte Deezer
 
Pour entendre les titres disponibles en écoute, utlisez les commandes du player - Si vous n'avez pas de compte Deezer l'écoute est limitée à 30 secondes par chanson, à cet effet une fenêtre s'ouvrira et à l'issue de ces 30 secondes vous aurez le choix de vous connecter à votre compte ou bien fermer la fenêtre "Pop Up" en cliquant sur la croix sur la droite en haut et ainsi vous pourrez continuer votre lecture....

 

 

 

 

Support

 

La K7

 

 

Simple extrait de l'album

 

CD 2 titres
Promotionel, non destiné à la vente

 

 

Réédition

 

Album réédité dans le coffret essentiel volume 2, les années New Chance

 

 

 

Show case à la Fnac Bastille

 

Comme toujours à cette époque qui n'est pas si loin, une belle affiche en grand format était accrochée à l'entrée de la FNAC Bastille, qui n'existe plus d'ailleurs au moment où j'écris ces lignes, et annonçait que Sheila serait présente pour une dédicace exceptionnelle à l'occasion de la gay pride.

Retour en arrière pour resituer les événements, la FNAC fourmille toujours d'une clientèle sélective concernant les nouveautés et les Show case, ce jour là une effervescence se faisait sentir dans le magasin.

Une bonne heure avant, autour du podium les visages familiers commencent à arriver, le public étant une clientèle d'habitués. Quelques tours dans les allées, et une mise en place s'organise par l'équipe de l'enseigne, un bandeau pour limiter les accès, et une ferveur s'empare des personnes présentes.



Les bacs sont vidés et remplis spécialement à cette occasion par les CD et vinyles du Maxi "Spacer 98"et celui de "Love Will Keep Us Together", de mémoire comme nous étions en pleine Gay Pride, peut être y avait il le double CD de la compile "Paris Pride 2000" avec le remix inédit par Laurent Wolf de "Love Will Keep us" ...

Chacun effectuant ses achats dans le but de les faire dédicacer par Sheila bien sûr. Une clameur envahit la FNAC, en ce samedi 23 juin 2000, celle que nous attendons arrive par une porte dérobée avec deux choristes à l'occasion... Toute bronzée, radieuse elle irradie de son éclat, de suite le micro est branché et le show case commence...

 



Dense, c'est simplement la vie danse avec vous...

Quelques titres s'enchaînent : "Se laisser danser" et "Medley disco", l'endroit n'est pas très grand ce qui confère une bonne acoustique, et une jolie proximité avec l'artiste. La voix impeccable en live sur bande orchestre.

A la fin de sa prestation, Sheila s'adresse en souriant au personnel et leur dit, de mémoire, des paroles du genre : "Moi je veux bien signer, mais une table une chaise serait le minimum non" ! Hop hop en deux minutes et trois mouvements tout est installé, et nous voilà parti pour une longue séance de dédicaces où chacun se prête au jeu des photos, des embrassades et je trouve qu'elle se montre relativement très patiente ! Par moments on la voit se masser le poignet, tellement elle signe...

La séance touche à sa fin, et elle repart par où elle est entrée, via une porte dérobée en compagnie de ses choristes ! Un moment unique et dense à la fois, avec toujours cette magie qui vous prend aux tripes quand vous la rencontrez... Un bon "Feel Good" avec Sheila, encore une fois...

 



Anecdotes



"Dense", le titre se classe au Classement Top 100 à la 56ème et la 61ème place, le single n'est pas sorti dans le commerce, il existe un CD de 6 remixes par Doug Brother qui a été vendu dans les boutiques collector :

Dense (Radio Edit Club Mix)
Dense (Extended Club Mix)
Dense (Club Mix)
Dense (Acid Club Mix)
Dense (Trip Mix)
Dense (Aqua Mix)

L'album est crédité de 34.000 ventes au total (approximation), pas suffisant pour un nouvel opus...

La 1ère télé dans l'émission "l'Hymne aux enfants du disco" avec Sheila en vedette, puis quelques télés dont "Télé Matin" où Sheila interprète la chanson en live. Les radios n'ont pas soutenu le disque comme l'indiquait le plan promo.

"Self control" en version française est la chanson choisie en 1er simple par Camille Lou pour promotionner son album de reprises de Sheila "Love me baby" en 2017.

A l'origine c'est une chanson italienne du chanteur Raf de 1984 et reprise aussitôt par Laura Branigan pour les USA la même année et qui en fit un succès planétaire, "Self control" avait déjà été proposé à Sheila par Carrère cette année là mais elle ne voulait plus entendre parler d'adaptations et avait refusé.

"Se laisser danser" était prévu parait-il comme 2ème extrait pour la promo puisqu'annoncé dans l'émission de Dave : "Dansez maintenant" en février 2000, mais il n'y aura pas de relance pour cet album ignoré des radios.

En TV, Sheila nous le proposera une seule fois lors d'un "Tapis rouge" du 21 juin 2000 pour la fête de la musique et le show case de la Fnac Bastille. Par contre, elle l'interprètera sur scène pour ses concerts de la saison 2000-2001, un des rares titres de l'album à avoir eu une seconde chance. "Se laisser danser" fait d'ailleurs partie du medley rythmo latino de l'olympia 2002 et est utilisé pour régler les balances lors de ces concerts estivaux.

"Pop Art", Sheila déclarait à l'époque avoir hâte de voir ce que donnerait ce titre sur scène, vétue d'une robe longue comme à la grande époque Azzaro, entourée de danseurs, danseuses, le grand jeu !

Que de frissons lors de la 1ère télé le soir de "l'Hymne aux enfants du disco" le 13 novembre 99... Vraiment, une Sheila Top Smart ! Lors de l'Olympia 2002, ovation pour ce titre qui mit le feu dans la salle, comme on l'espérait.

Lors du Show case, il se murmurait que Sheila participerait à la gay pride et serait assise sur un char, véridique ! Bien sûr elle n'y était pas...

"Sur un fil" fait partie de la play list du concert unplugged que Sheila donna à l'"Usine" à la Plaine St Denis pour Canal Jimmy en 2002.

 


Cette page album sera complétée comme les autres prochainement


Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site