Les EP de 1962 - 1969

 

Novembre 1962 - 1er disque - Sheila



Face 1

Sheila

Avec toi

Face 2

Un bateau s'en va

On a juste l'age

  EP N°1

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

 


Edition "Sheila, un bateau s'en va" par la Régie Renault

En 1963, la firme Renault ne perd pas de temps, pour promouvoir sa nouvelle 4L Parisienne, elle se paie la nouvelle idole à la mode : Sheila dont le célèbre kilt est assorti avec la ligne... On voit Sheila partout avec sa voiture, elle apparaît même sur un plateau télé avec, en chantant "Vous les copains" (Age tendre et tête de bois)... Renault presse même un disque collector pour l'occasion "Sheila-Un bateau s'en va".

On peut lire sur le disque : La régie RENAULT vous remercie de l'intérêt que vous avez bien voulu prendre à l'annonce qu'elle a fait paraître dans le n°10 de "Salut les Copains" , et est heureuse de vous offrir ce disque de votre chanteuse préférée, en témoignage de remerciement et d'amitié.

Sheila (1'52) Twist

Un nom magique, rien que l'entendre c'est un énorme condensé de souvenirs, de plaisir et d'amour partagé depuis 40 ans, la nouvelle Sheila, le retour de Sheila, notre Sheila nationale, une vedette, une artiste, une star dont le nom d'artiste a été déposé par Claude Carrère et donc ne lui appartient pas, mais Sheila restera Sheila. En 1989 pour ses adieux elle déclarait "Quand je mourrai, c'est Sheila qu'on enterrera" quand divers journalistes lui demandaient si elle avait imaginé un jour reprendre son vrai patronyme, elle s'est toujours offusquée et declarée tres fière d'avoir été et d'être Sheila.

Tommy Roe, Claude Carrere / Version originale : "Sheila" par Tommy Roe / 1er Ep : "Sheila par Sheila", Carrère trouvant que donner un visage à la jolie petite Sheila de Lucky Blondo adaptée du fameux succès de Tommy Roe et dont il existait déjà 8 versions, serait une idée plutôt sympa, mais la version féminine restera unique.

Tout commence, elle dit adieu à la petite Annie Chancel et va entamer une incroyable histoire avec la petite Sheila qui deviendra grande très vite. Sa 1ère télé est désormais mythique, c'est à "Toute la chanson" filmée en pyjama le 2 décembre 1962, émission d'André Salvet.

Le titre a été classé mais c'était la version de Lucky Blondo, celle de Sheila n'ayant marché que fort timidement, ce n'est qu'après le succès triomphal du second Ep : "L'école est finie" que le public tentera de mettre la main sur ce disque fort recherché avec sa photo dedicacée à l'interieur avec une Sheila façon Harcourt et sans couettes.

Il existe 2 versions de "Sheila" par Sheila enregistrée la même année, l'une avec une voix plus aigue que l'autre. Ce titre fit partie bien sûr des premiers concerts, puis on le retrouva à l'Olympia 89 pour une boucle que l'on croyait bouclée...


Avec toi (1'40) Twist

W.Stanray, C.Carrère / Version originale : "With you" / Enregistrée sur le tout premier Ep, cette chanson monte très haut dans les aigus, elle est aussi interprétée par Lucky Blondo, vedette Carrère lui aussi.


Un bateau s'en va
(2'42) Slow

F.Metis, Randy, Plante / Version originale : "Enchanted sea" par the Islanders / Adaptation réussie pour le tout premier Ep de "Sheila par Sheila" réalisé en 1962, on découvre une petite Sheila fort émouvante avec sa voix aigüe de 17 ans et sa carrière peut commencer. La chanson est également enregistrée par Sacha Distel, qui deviendra un ami quelques années plus tard.

A noter que Carrère n'a pas co-signé la chanson, ce sera l'une des rares avec "Papa t'es plus dans l'coup" (Jil & Jan), "Ne raccroche pas" sur le même Ep, mais après, toutes les chansons porteront sa signature... Sauf en 1964 "Chaque instant de chaque jour" (Michele Vendôme), et beaucoup plus tard en 1972 "Plus de chansons tristes" (Pierre Delanoé voir lettre D).

Pour la période disco, si on ne voit pas son nom sous les premières chansons, on trouve par contre Paul Racer qui n'est autre que son presque anagramme, un pseudo permettant de faire croire à la légende d'un jeune auteur américain qui semblait cautionner Sheila (voir les interviews d'époque). On ne trouve pas non plus Carrère pour la chanson "L'amour majeur", l'une des dernières réalisées chez lui. En ce qui concerne "Un bateau s'en va", aucune télé, on ne le trouve pas non plus dans des compiles, de même que la chanson "Avec toi" enregistrée pour le même disque.


On a juste l'age (2'22) Slow

Carrère, Salvet / Enregistrée en 1962, cette chanson est l'une des premières de Sheila puisque figurant sur son tout premier Ep "Sheila". Une jolie chanson d'amour typique d'adolescente de 16 ans ou d'adolescent puisque Dick Rivers l'interprète également.

Pour ceux qui ne possèdaient pas ce 1er disque, il fallut attendre 1973 pour que sorte une compilation de 24 titres où l'on pouvait retrouver ce titre qui ne fut pas non plus interprété en télé.





 




Février 1963 - 2ème disque - L'école est finie


Face 1

L'école est finie

Papa t'es plus dans l'coup

Face 2

Le ranch de mes rêves

Ne raccroche pas

Avec Sam Clayton
et son orchestre

EP N°2 Photo Wieznak / DR

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box


Second verso

Le texte est plus long "Mon premier disque est sorti le 13 novembre. Mon deuxième disque vient de sortir le 13 février. J'ai beaucoup travaillé pendant ces trois mois. Dites-moi si j'ai fait des progrès"



Disquaire day 2013

A l'occcasion du disquaire day de 2013, Warner ré-édite le 45 tours "L'école est finie" à 500 exemplaires et le proposera à la vente à l'occasion de cette manifestation ayant pour vocation de promouvoir les disquaires indépendants amoureux des vinyls de la capitale et de la province.

Cette ré-édition est aujourd'hui collector !


L'école est finie (2'45) Twist

C. Carrère - A. Salvet & J. Hourdeaux / La chanson sans quoi rien n'aurait été pareil, Carrère eut parait-il l'idée de cette chanson en voyant des enfants courir à la sortie de l'école, "Bon sang, mais c'est bien sur ! " et d'entonner la mélodie.

Enregistrée dès 1963, un coup de poker parce que le 1er Ep n'avait pas marché, suite à ce titre, Sheila devint l'idole des récréations, de la famille, celle qui réunit les générations, aujourd'hui encore, "L'école est finie" demeure LA chanson de Sheila, s'il n'en reste qu'une, ce sera celle là, un scopitone a été tourné par Claude Lelouch.

On a vu souvent un autre "film" ou Sheila danse autour d'un feu de joie en brûlant ses cahiers avec ses copines et un doc très souvent rediffusé de la RTBF "L'Europe en chantant" où Sheila fait du vélo avec ses "guitares" dans les rues de la ville.

Peu de télés finalement pour un titre aussi emblématique, la 1ère télé en direct se fit chez Guy Lux, "Monsieur tout le monde", le 21 mars 63, des extraits ont souvent été rediffusés.

Il va de soi que cette chanson mythique fut interprétée en entier au Zénith 85, à l'Olympia 89 et en extrait en 2002. Des adaptations ont vues le jour en 63 devant un tel succès, notamment en Grande Bretagne avec Billie Davis "School is over", France Alini en Italie "La suala e finita" et Ingrid Peters en Allemagne.

Classement SLC : 15-4-8-17-26-33


Papa t'es plus dans l'coup
(1'35) Mashed potatoes

Jil & Jan / Enregistrée en 1963 pour le 2ème Ep "L'école est finie", ce titre des duettistes favoris de Johnny est également un succès pour la jeune débutante de l'époque qui eut la chance avec ce super 45 Tours d'avoir 4 chansons connues, ne parlons pas de l'école qui fut le raz de marée que l'on sait, mais que ce soit "Le ranch de mes rêves, Ne raccroche pas" ou encore cette insolence de la jeune Annie envers son papa "T'es plus dans l'coup" qui béneficia d'un scopitone peu convaincant, un critique a même traité Sheila de godiche au vu du document, exagéré sans doute.

Sheila interpréta ce petit "pamphlet" bien gentil pour la 1ère fois en télé le 27 mars 1963 à "Rendez vous junior" qu'elle anima tout le jeudi après midi.

Classement SLC : non communiqué ou non classé ce qui serait pour le moins étonnant.

En 2001, Ludivine Sagnier dans l'excellent film de François Ozon : "8 femmes" interprète ce "Papa" remixé à sa façon, un hommage du cinéaste qui apprécie beaucoup les stars de la chanson et Sheila en particulier.


Le ranch de mes rêves (3'06) Slow

L. Carr - Earl Schuman - Carrère - Anthony / Version originale : "Hotel Happiness" / Enregistrée en 1963 pour le second Ep "L'école est finie", cette adaptation signée de Richard Anthony qui l'a interprétée également permet à la petite Sheila de faire entendre sa voix au maximum dans les aigus, quel coffre !

Un peu blues-jazzy, ce titre complète parfaitement les autres titres de ce disque si important pour son devenir. On la voit chanter le ranch sur un cheval (logique) dans l'émission "Toute la chanson" le 29 avril 63, filmée comme un scopitone, rediffusée en 1982 dans "Téléthèque" et en trop court extrait dans le documentaire "Babylone yéyé" en 99.

Classement SLC : 33-44


Ne raccroche pas (2'46) Twist

Karl Mann - R. Bernett / Version originale : "Don't hang up" par Kal Mann / Cette chanson enregistrée en 1963 fait partie du Ep mythique "L'école est finie", superbe adaptation de Ralph Bernett, la chanson plaira beaucoup également et fera même l'objet d'un scopitone tourné sur une autoroute avec un gendarme ressemblant à Henri Salvador...

Hormis ce scopitone beaucoup rediffusé depuis, Sheila a interprété cette chanson le 27 mars 63 au fameux "Rendez vous junior" du jeudi après midi. Sheila interprètait ce titre lors de ses premiers concerts en 63-64.


Classement SLC : 32



     

     



 




Juin 1963 - 3ème single - Pendant les vacances


Face 1

Pendant les vacances

La vie est belle

Face 2

Première surprise-partie

Viens danser le hully-gully

 

Photo Aubert / DR EP N°3

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Pendant les vacances (2'45) Slow

Bryant, Hithier, Carrère / Version originale : "All I have to do is dream" par The Everly brothers / Enregistré pour l'été 63 alors que, comme le précise Sheila au verso de son nouvel Ep, il ne devait sortir qu'en septembre ; "L'école est finie" marchant tellement fort ! ; Ses fans lui ont tous écrit pour qu'elle sorte un nouveau disque pour les vacances.

Logique après l'école ce sont les vacances et les surprises parties ! ¨Pendant les vacances" est une reprise des célèbres Everly Brothers en 1958. A noter qu'Eddy Mitchell et ses Chaussettes noires avaient déjà repris ce titre : "Line". Sheila en fait un nouveau succès, il faut dire qu'il y a tous les ingrédients et la pauvre Sheila semble vraiment trop triste devant sa cage aux oiseaux dans l'emission "Toute la chanson" où elle l'interprète pour la 1ère fois le 17 juin 1963 (et rediffusée assez souvent).

On la verra beaucoup en télé cet été là, la chanson fera bien sur partie de ses 1ers concerts, elle en interprètera en direct un extrait dans son show 65 "La la la Sheila", un extrait en 85 dans le medley du Zénith et celui de l'Olympia 98-99. En 2006, une nouvelle version acoustique pour un bonus Dvd.

Classement SLC : 4 -4- 5 -11


La vie est belle
(1'35) Hully-gully

Russell, Elgin, Medley, Carrère, Salvet / Version originale : "killer joe" / Enregistrée en 1963 pour le 3ème Ep celui des vacances, on trouve une Sheila très yéyé, qui chante sa joie de vivre, d'être jeune et de profiter de son adolescence, "La vie est belle quand on a 16 ans, que de joies nouvelles, chaque jour c'est le printemps"...

Une petite chanson fort rythmée et entraînante, bref, qui petille et vraiment typique de ces années 60 tellement insouciantes, pour un peu on s'attendrait à entendre "Do you do you do you St tropez..." et voir débarquer Fufu en gendarme ! Il semblerait que "La vie est belle" n'ait été interprétée qu'une seule fois en télé, le 30 juin 63 à "Télé dimanche", la chanson fit partie des premiers concerts. L'intégrale propose une version sans choeurs en plus.

Classement SLC : 30 -27 -33- 44


Première surprise partie
(2'30) Hully-gully

J.Grelbin, Carrère / Enregistrée en 1963, sur le même Ep que "Pendant les vacances" qui devait donc ne sortir qu'à la rentrée, mais avec ces deux nouveaux tubes, Sheila assure la continuité de son succès, après l'école qui donc est finie, les vacances, voilà le temps des surprises-parties, et en l'occurence, sa première un peu tardive quand on y pense, mais en 63...

En tous cas, ce titre sera l'un des grands classiques de Sheila, il est repris en 2012 dans la pub "Menguys", le titre en lui même fera et fait encore référence, ex: Bashung dans "Gaby, oh gaby" ou encore la Compagnie Créole "C'est ma 1ère biguine party" on peut encore en trouver d'autres...

Sheila interprète ce titre sur scène lors de ses premiers concerts-party, le medley du Zénith en 85, en entier lors de l'Olympia 89. La meme année, elle s'auto parodie dans "Sebastien, c'est fou" en chantant avec de nouvelles paroles "Ma deuxieme surprise partie" en souhaitant qu'elle plaise autant que la 1ère qui manquait d'imagination !

On reprochera beaucoup à cette chanson le fait que Sheila clame une vingtaine de fois "C'est ma premiere surprise-party !". 1ère tv le 17 juin 1963 à "Toute la chanson" rediffusée souvent,

Classement SLC : 26 -12- 16-46


Viens danser le hully-gully (2'07) Hully-gully

De Angleis, Musner, Carrère, Salvet / Version originale : "New Orléans" par Neil Diamond / Que tu aies 4, 17, 29, 43 ou 75 ans, viens danser le hully-gully, nouvelle danse à la mode dès 1963, Sheila enregistre cette adaptation de Neil Diamond dès son 3ème Ep.

Musique entrainante, paroles d'une jeune ado qui fait ses premieres surprises parties, une chanson qui fleure bon les années 60. Malgré tout et en particulier le mémorable scopitone de Line Renaud au bord de sa piscine avec des éphébes très "joyeux" vantant les vertus de cette danse.

Le Hully-Gully ne passera pas à la postérité, les jeunes lui préfèreront toujours le twist, le jerk, voire le mashed potatoes que promotionneront Johnny et Cloclo. La chanson de Sheila était pressentie pour illustrer "L'année du bac" mais finalement, cela ne se fit pas. Pour apprécier le hully gully de Sheila, il fallait regarder le "Télé dimanche" du 30 juin 1963. L'intégrale propose également une version très légèrement diffèrente.

Classement SLC : 47 -33 -38- 36



   

     



 





Octobre 1963 - 4ème disque - Le sifflet des copains


Face 1

Le sifflet des copains

Chante chante chante

Face 2

Cette année là

Ouki kouki

 

EP N°4 Photo Sam Levin

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Le sifflet des copains (2'05) Hully-gully

Carrere, Arnaud, Salvet, Valade / Chanson originale enregistrée en 1963 pour la grande rentrée de Sheila, la première, très importante puisque c'est avec ce titre qu'elle doit convaincre sur scène. Ca y est, Sheila se lance dans une serie de concerts, en même temps, ce disque est important car sur l'autre face on trouve la chanson du film "L'année du bac" avec la petite participation de Sheila.

Important également car c'est le 1er Lp qui sort pour noël et qui obtiendra le grand prix de l'Academie Charles Cros, tout va bien... Pour parfaire le tout, un scopitone est tourné, que l'on revoit encore très souvent sur "Télé melody" notamment. Le refrain sifflé se retient facilement et sera un nouveau tube pour Sheila qui installe définitivement sa carrière.

1ère télé : "Le bon numéro" le 2 octobre 63. En 1988, le groupe "Au bonheur des dames" en fait une nouvelle version. 

Classement SLC : 41 - 9 -11 -21


Chante, chante, chante
(2'05) Hully-gully

Wyche, Salvet, Carrère / Version originale : "Sing ... " / Enregistrée en 1963, cette chanson très entraînante faisait partie du 4ème Ep destiné à la promotion de la tournée qui allait commencer, quelques archives (notamment de la RTBF) nous ont montré Sheila en répétitions interprétant ce titre. Interprétée également par Nancy Holloway.  

En télé dans "Le bon numéro" le 2 oct 63 et à "Télé dimanche" le 29 décembre.

Classement SLC : 45


Cette années là (2'35) Slow

Carrère, Plante, Lacour / Enregistrée en 1963, c'est la chanson du film "L'année du bac" , José André Lacour a participé à la chanson, la version du film est légèrement différente de celle du disque un joli slow très 60's dont s'inspirèrent sans le savoir des années plus tard  les Premiers baisers et autres chansons d'Emmanuelle (chanteuse AB oubliée).

Cette année là, c'est aussi le titre d'un méga tube de Claude François (76) que Sheila interprétera en 2000 à "Dansez maintenant"

Classement SLC :  26-33-44


Ouki Kouki
(2'05) Hully-gully

Everette, Carrère, Plait / Version originale : "Kookie ookie" par Muddy Waters / Enregistrée en 1963 pour le 4ème Ep, voilà une chanson destinée plus particulièrement aux enfants qui auraient pu en faire un signe de ralliement "Et au lieu de dire Ok qui fait un peu démodé, je dis ouki kouki"... Seulement, ça fait un peu long... Toujours est-il que c'est un titre joyeux et entrainant, dans cette epoque yéyé on en demande pas plus.

Le titre ne marche pas, a tel point que la consigne du Président (Claude Carrère nommé ainsi par Sheila) était de parler de ce titre aux interviews.

Sheila l'interprètera sur scène et réenregistrera une seconde version la même année avec une voix plus douce et une orchestration à peine différente. Au milieu des années 90, "La danse d'Hélène"  ressemblait beaucoup à notre "Ouki kouki" oublié depuis longtemps...

Interprétée souvent en Télé et notamment à "Age tendre et tête de bois", un autre extrait plus rare a été rediffusé en 1990 dans l'emission "Rires et chansons" (titre de l'emission originale ? il semblerait que ce soit une archive de la RTBF). En 2006, l'intégrale propose une troisième version sensiblement différente.



   

   



 


 

Février 1964 - 5ème disque - Oui c'est pour lui


Face 1

Oui, c'est pour lui

La chorale

Face 2

Hello petite fille

L'ami de mon enfance

 

Photo Sam Levin EP N°5

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Oui, c'est pour lui (2'00) Surf

Carrère, Salvet, Plait / Enregistrée en 1964 comme titre principal du 5ème Ep, la chanson "Oui c'est pour lui" est un original et correspond au disque qui "accompagne" la tournée entamée depuis l'automne dernier.

En réalité, c'est le premier disque de Sheila qui aura du mal à bien marcher après les ventes mirobolantes des précédents, cependant on le retrouve malgré tout parmi les succès de l'année 1964 (voir le livre de Fabrice Ferment sur les 40 ans de tubes).

Le public vient applaudir Sheila, achète ses disques mais ce titre ne fonctionne pas autant que les autres. On la voit l'interpreter pour l'unique fois le 12 fevrier 1964 (rediffusé sur Jimmy et Mélody) à "Age tendre et tête de bois", le public préfèrera très vite l'autre face avec "Hello petite fille" adaptée de Lennon et Mc Cartney. L'intégrale propose une version allongée inédite à l'époque.

Classement SLC : 50


La chorale
(2'25) Surf

Carrère, Hiller, Ford, Salvet / Version originale : Tell me what to do / "Te rappelles tu de cet air connu, que l'on fredonnait chaque semaine ensemble à la chorale...". Une chanson d'une petite Sheila qui fréquente bien gentiment la chorale de sa paroisse... Enregistrée en 1964, on la voit chanter ce titre avec une chorale de petites "Sheila" comme elle à "Age tendre et tête de bois",  le 12 février 64.


Hello petite fille
(1'55) Surf

Mc Cartney, Lennon, Carrère, Ithier / Version originale : "Hello little girl" par the Fourmost / Enregistrée en 1964 pour le 5ème Ep, c'est la première adaptation d'un titre des Beatles pour Sheila, à ceci près que ce ne sont pas eux qui interprètent ce "Hello Littré girl" mais le groupe "Fourmost", Sheila reprendra un second titre du légendaire tandem Lennon-Mc cartney sur le prochain disque "Un monde sans amour".

"Hello petite fille" fait partie du concert de Sheila pour sa première tournée, elle interprète la chanson pour la 1ère fois comme très souvent à "Age tendre et tête de bois" le 12 février 64 (rediffusé sur Jimmy).

Classement SLC : 35-12-18-29


L'ami de mon enfance (2'34) Slow

Carrère, Ithier, Rinieri / Enregistrée en 1964, une chanson qui parle du passage de l'adolescence à l'age adulte en quelque sorte. Sheila l'a interprétée deux ou trois fois la Télé notamment à "Age tendre et tête de bois et du yé yé au twist",  un court extrait a d'ailleurs été rediffusé en 1990 lors d'une soirée consacrée à la Télé presentée par Pierre Tchernia.

Charles Rinieri, l'auteur, homme d'affaires s'est ensuite associé à Mémé Ibach et écrit pour Karen Cheryl et Douchka.

Classement HIT- SLC : 42



 

   



 


 

Juin 1964 - 6ème disque - Chaque instant de chaque jour


Face 1

Chaque instant de chaque jour

Un jour je me marierai

Face 2

Un monde sans amour

Je n'ai pas changé

 

EP N°6 Photo Guy Arsac / DR

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Chaque instant de chaque jour (2'30)

David & Baccharach, Michele Vendôme / Version originale : "Any old time of day " par Dionne Warwick / Enregistrée en 1964 pour le 6ème Ep, cette adaptation de la grande Dionne Warwick (Don't make me over entre autres) marque une étape, en effet, c'est la chanson de la "maturité"  comme on dit aujourd'hui, Sheila est majeure, a coupé ses couettes, revient de convalescence et adopte un nouveau style plus sophistiqué.

La chanson aussi est plus grave que le répertoire proposé jusqu'alors, Dalida interprète aussi ce titre avec quelques différences dans le texte, c'est en effet une chanson de femme plutôt que d'une adolescente, elle l'interprète pour la 1ère fois chez Albert Raisner. Pour l'Olympia 2002, Sheila a fait la surprise de reprendre la chanson.

Classement Slc : 25,5,12,19,30.  


Un jour je me marierai
(2'10)

Cason, Carrère, Salvet / Version originale : "The waitin'game" par Brenda Lee / Enregistrée en 1964 pour le disque du retour après sa convalescence "Chaque instant de chaque jour", c'est Sheila qui a changé, qui le chante en chansons et physiquement puisque sur la pochette de ce 6ème Ep, elle apparait plus sophistiquée, envolées les couettes et un air plus grave...

Mais elle rassure tout le monde en proclamant les vertus du mariage "Comme toutes les filles, j'espère qu'un jour je me marierai, car bientôt il viendra, celui qui me dira pour la vie, tous deux soyons unis...". Elle l'attendra 6 ans puisqu'elle le rencontrera en 1970 pour l'épouser en 1973 ce fameux prince charmant.

Pour l'anecdote, la chanson fut bien sûr diffusée sur RTL le 13 février 1973 pendant qu'Anne Marie Peysson commentait l'événement en direct. Apparemment, on ne trouve pas d'archives télé connue pour ce titre, par contre le mariage eut droit à un direct dans le journal télévisé de 13h et le soir sur la 2ème chaîne couleur, archives archi diffusées ! 


Un monde sans amour (2'25)

Lennon, Mac Cartney, Carrère, Ithier / Version originale : "World without love" par Peter & Gordon / Toujours pour le même Ep que précédemment, voilà encore une chanson "rassurante" où il est question d'amour bien sûr mais aussi de pluie, d'arc en ciel, d'enfant qui s'émerveille, bonheur, douceur"...

Une mélodie écrite par les deux plus célèbres Beatles : John Lennon et Paul Mac Cartney pour le groupe Peter et Gordon. L'année précédente, ils avaient écrit "Hello little girl" pour the Fourmost et la version française était revenue à Sheila qui chantait donc les Beatles (Hello petite fille) sans adapter un de leurs titres interprétés par eux même.

On ne connait pas d'émission télé avec ce titre, par contre un reportage intitulé "Des nouvelles de Sheila" datant de 1964 et diffusé en 1986 dans l'émission "Rockn'roll graffiti" présenté par ses amis Groucho et Chico qui présentait Sheila dans sa campagne, convalescente, entourée de ses poules, de son chien et de son âne mouton et un extrait de ce "Monde sans amour", a t-elle chanté le titre en entier ?

Classement Slc : 48- 23- 32 -47


Je n'ai pas changé (2'10)

Carrère, Plait, Bernett / Enregistrée en 1964 pour le 6ème Ep, celui du retour après son anémie qui lui a fait interrompre sa tournée qui marchait bien et qui aurait du, en toute logique, la conduire à l'Olympia (c'était prévu paraît-il).

Après quelques télés pour le 5ème disque, Sheila réapparaît transformée, la fillette s'est muée en jeune femme qui chante d'ailleurs en face A "Chaque instant de chaque jour" un titre plus mature, et qui plus est, Sheila revient sans ses couettes, elle n'a gardé qu'un ruban évoquant la coiffure qui a tant marqué.

Elle tient tout de même à rassurer son public et sans roucouler comme Julio, elle aussi avoue : "Je n'ai pas changé, c'est vrai, j'ai coupé mes cheveux, c'est vrai, je maquille mes yeux, et même si mes talons sont un peu plus hauts, j'ai gardé les mêmes désirs et les mêmes joies".... Albert Raisner à la primeur de son retour le 10 juin 1964 à "Age tendre et tête de bois".



 

   



 


 

Octobre 1964 - 7ème disque - Ecoute ce disque


Face 1

Ecoute ce disque

A la fin de la soirée

Face 2

Vous les copains
Je ne vous oublierai jamais

Oui, il faut croire

 

Photo Guy Arsac / DR EP N°7

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Ecoute ce disque (3'17)

Carrère, Plait / Très gros hit pour sa rentrée, Sheila enregistre ce 7ème Ep en 1964, après une série de 45 tours qui avaient correctement marché, celui ci fait un score phénoménal, du aussi en partie à l'autre titre "Vous les copains".

Pour la petite histoire, Sheila assure que les premières notes de la chanson ont été jouées au piano par un (tenez-vous bien ! )... fantôme qui avait élu domicile dans la propriété de Carrère à Saint-Raphael, lors d'un repas d'amis...

Apparemment, l'esprit avait du flair puisque ce fut un succès ! 1ère télé : "Télé dimanche" le 22 novembre 1964. Cette chanson a été interprétée sur scène dans le medley du Zénith et couplée à la chanson de Paul Anka : "Put your head on my shoulder" à l'Olympia 89, ces 2 chansons effectivement se mariaient fort bien !

Classement SLC : 22


A la fin de la soirée
(1'45)

Fisher, Powers, Carrère, Salvet / Version originale : We were lovers / enregistrée en 1964 Interprétée à "Jeunesse oblige" le 24 octobre 64 et à "Télé dimanche" le 22 novembre

Classement au Hit Slc : 25 , 38


Vous les copains, je ne vous oublierai jamais (2'08)

Barry, Greenwich, Carrère, Ithier / Version originale : "Do wah diddy" par The Exciters / Enregistrée en 1964 pour le retour en fanfare de Sheila, la chanson de ce 7ème Ep (après 2 disques moins exposés) sera un immense succès, encore aujourd'hui un de ceux que le grand public a retenu. "Ecoute ce disque" en est pourtant le titre phare, mais les 2 chansons trouveront un succès quasi égal à l'epoque même si "Vous les copains" demeure dans l'inconscient collectif.

Coup de maître pour Sheila qui adapte les Manfred Mann (Do wah diddy  fut un immense tube pour eux qui l'avaient déjà repris des Exciters en 63) qui 18 ans plus tard adapteront à leur tour un titre de Sheila "Runner"...

Beaucoup de télés pour ce titre dont la primeur revint à Albert Raisner et son "Age tendre et tête de bois" le 14 octobre 1964, document disponible sur la cassette d'or parue en 1996. Sheila y faisait d'ailleurs la pub pour la R4 Parisienne.

Sheila ne l'interprèta sur scène que 21 ans plus tard en 1985 lors du pot pourri du Zénith et en entrée lors du spectacle à l'Olympia 1989, puis elle en fait une nouvelle version pour "Le meilleur" en 1998 qu'elle interprète sur scène à l'Olympia 98-99 et en tournée, ouvrant parfois certains concerts avec ce titre réorchestré pas terrible, il faut le dire.

A noter que Sheila interprète aussi un couplet en anglais à chaque fois (idem dans la version 98 du meilleur).  Vanessa Paradis reprendra le titre en 2010 à l'occasion de la BO du film "Thelma, louise et Chantal", elle s'est bien appropriée le titre et lui apporte une autre couleur plus douce avec un tempo plus lent, preuve de son talent d'interprète.

Classement SLC : 9 - 9 - 6 - 6- 18 - 47 - 50


Oui, il faut croire (3'00)

David & Baccharach, Michele Vendôme, Carrère / Version originale : "I just don't know what to do with myself"  / Enregistrée en 1964 pour le 7ème Ep "Ecoute ce disque/Vous les copains" qui remporte un énorme succès après quelques disques qui se sont moins vendus, cette chanson interprétée par une Sheila tremblante d'émotion qui s'envole vers les aigus, en un hymne à la vie, à l'espoir...

Michele Vendôme a dejà écrit pour elle l'adaptation de "Any time of day" devenue "Chaque instant de chaque jour" l'été précédent (et chantée aussi par Dalida) dont l'interprète originale est la superbe Dionne Warwick, celle la même qui reprend en 1966 le titre à l'interprète originale : Dusty Springfield.

Michele Vendôme écrira aussi l'année suivante "Il faut se quitter". Il est clair que le public préfère encore et toujours une Sheila joyeuse que celle-ci plus grave. A noter en 2004, une nouvelle version, rock par les White strips.



   

   



 


 

Mars 1965 - 8ème disque - Toujours des beaux jours


Face 1

Toujours des beaux jours

Je ris et je pleure

Face 2

Je n'en veux pas d'autre que toi

Il suffit d'un garçon

 

EP N°8 Photo Guy Arsac / DR

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Toujours des beaux jours (2'56)

Marvin, Bennett, Welch, Rostill, Carrère, Ithier / Version originale : "I could easily fall" par Cliff Richard / Enregistrée en avril 1965 pour le 8ème Ep,  la chanson "Toujours des beaux jours" adaptée de Cliff Richard à la lourde tache de succéder aux tubesques "Ecoute ce disque / Vous les copains".

Chanson résolument joyeuse et optimiste, c'est ainsi que le public aime leur petite Sheila et la chanson est un nouveau succès de plus au repertoire déjà bien riche après 3 années de carrière seulement. Apres les "do wah diddy" voici le temps des "aoum aoum" !

Sheila fera une belle promo autour de ce titre à commencer par "Jeunesse oblige" le 10 avril 65, "Tête de bois", "Palmarès des chansons", "La la la Sheila", "Plein feux"... Un vrai festival, ça tombe bien puisque dans la foulée, Sheila se rend à Cannes pour y monter les marches... Royales !...

Classement SLC : 32 -5 - 4 -13 -18


Je ris et je pleure
(2'42)

Jean-Jacques Debout, Carrère, Plait / Enregistrée en 1965 pour le Ep "Toujours des beaux jours", une chanson typique des années 60, un bon jerk avec l'histoire d'une jeune fille qui aime celui qui la prend pour une amie, classique.

JJ Debout écrivait pour la première et unique fois pour Sheila sur vinyle, préférant ces années là se consacrer à son amie de toujours Sylvie Vartan et son pote Johnny avant de prendre en main la carrière de son épouse Chantal Goya.

Il retrouvera Sheila 12 ans après pour un show Carpentier et un duo avec Demis Roussos "Oh ma jeunesse" mais uniquement télévisé. Sheila n'a interprété ce titre qu'une seule fois en télé, le 19 mars 1965 à "Douce France".


Je n'en veux pas d'autre que toi (2'40)

Springfield, Carrère, Plante / Version originale : "I'll never find another you"  par les Seekers et Tony Springfield / Enregistrée en 1965 pour le 8ème Ep "Toujours des beaux jours", la chanson bénéficie d'une promo aussi intensive que l'autre face, elle l'interprète même à 2 émissions différentes d'Albert Raisner, mais sa 1ère télé sera pour "Jeunesse oblige", le 10 avril 1965.

Les Missiles l'interpréteront également, mais comme toujours la version de Sheila sera la préférée du public.

Classement SLC : 41- 17- 29


Il suffit d'un garçon (2'10)

Mitch Murray, Salvet, Carrère / Version originale : "Number four" par Mitch Murray / Enregistrée pour le 8ème Ep "Toujours des beaux jours" au printemps 1965, ce titre n'apparaît que dans cet Ep et le 25 cm qui sort exceptionnellement en même temps regroupant 8 titres.

En fin d'année dans le traditionnel album compile des titres de l'année, "Il suffit d'un garçon" est remplacé par "Devant le juke box". Aucune tv connue pour ce titre.



   

 



 


 

Juin 1965 - 9ème disque - C'est toi que j'aime


Face 1

C'est toi que j'aime

Il faut se quitter

Face 2

Il fait chaud

Enfin réunis

 

Photo Guy Arsac / DR EP N°9

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

C'est toi que j'aime (2'54)

Carrère, Salvet, PLante / Enregistrée en 1965 pour le 9ème Ep, ce titre est l'un des grands succès des sixties,  on y retrouve une Sheila très douce dans une chanson d'amour originale, qui plaisait énormément dans ce registre, il semblerait que la 1ère tlé pour ce titre a eu lieu le 12 juin 65 pour l'émission "Plein feux" et de nombreuses émissions furent prévues pour la promo.

Sur scène, Sheila en interprète un extrait lors du medley au Zénith 85 et aussi du medley à l'Olympia 98. 

Classement SLC : 10.4.9.15


Il faut se quitter
(1'54)

Michèle Vendôme, Jacques Revaux, Carrère / Un titre original, ce n'était pas si courant à l'époque, enregistré en 1965 pour le 9ème Ep qui contient "Il fait chaud" et "C'est toi que j'aime".

La chanson est rythmée, bien dans l'air du temps. Jacques Revaux a co-signé ce titre avec Michèle Vendôme, et a écrit aussi la chanson d'Akim "Je fais semblant de t'oublier", ce qui lui a valu des démêlés avec Carrère qui s'était crédité comme auteur de la chanson.

Revaux raconte qu'il y a eu explication orageuse et qu'il a obtenu gain de cause, suite à cette histoire, il n'est pas étonnant que plus jamais, Sheila ne chantera du Revaux ! Il travaille ensuite pour les plus grands de Johnny à Cloclo et surtout Michel Sardou. Aucune télé connue pour ce titre.


Il fait chaud (2'10)

Edward, Carrère, Ithier / Version originale : "Hush" par William Edward / Enregistrée pour l'été 1965; cette chanson de Sheila reflète la période insouciante des étés sixties, et pour Sheila une première chorégraphie entourée de danseurs, on peut la considérer en France comme la pionnière en ce domaine, puisqu'avant ce titre, aucun chanteur ne l'avait fait.

Claude François et ses Claudettes s'y mettront dés l'année suivante, et Sheila débutera une longue série. Pour ce "Il fait chaud" on note 3 passages télé connus : "La la la Sheila" du 29 août 1965 (merci Jimmy et la 5 qui nous avaient offert la chanson dans "Vive la télé" en 1987), "Le palmarès des chansons" du 27 janvier 1966 (sans la chorégraphie, à cause d'une entorse) rediffusé sur FR3 en 85, et "Guetary club" du 12 mars 1966.  

Classement SLC: 7. 19. 29


Enfin réunis (2'22)

Hardin, Plante, Carrère / Version originale : "Count in me" par Gary Lewis & les Play boys / Enregistrée en 1965 pour le 9ème Ep, c'est une reprise entraînante, les thèmes abordés dans ce disque sont toujours les mêmes, "Il faut se quitter, C'est toi que j'aime, Enfin réunis...".

A priori, elle ne l'a interprétée qu'une fois en télé "La la la Sheila". Surprise à l'Olympia pour le medley sixties, Sheila a repris un extrait de ce titre méconnu, peut être le fait d'avoir visionné le fameux "La la la" en 2001 lors des idoles du samedi l'a rappelée à son bon souvenir...

Classement SLC : 23. 26. 27. 38



   

 



 


 

Octobre 1965 - Sheila/Akim - Devant le juke box

Face 1

Devant le juke box

Je fais semblant de t'oublier
(Akim)

Face 2

Erreur - Erreur ...
(Akim)

Pas sans moi (Akim)

 

EP N°10 Photo Aubert / DR

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Devant le juke box (2'52)

Russell, Medley, Carrère, Plante / Version originale : If I did not have a dream par Sonny & Cher / Enregistrée en 1965 pour le second disque d'Akim, il s'agit du 1er duo de Sheila qui est un Ep spécial dans la mesure où il est sorti en même temps que son 10ème "Le folklore américain".

Evidemment la chanson est un tube de plus à ajouter à la collection de Sheila, Akim disparaîtra très vite des hit-parades, ce titre est adapté de Sonny & Cher (encore un). On voit les jeunes "fiancés" dans de nombreuses télés et dans la presse, de là à les marier, il n'y a qu'un pas.

1ère télé : "Tête de bois" le 10 octobre 65 rediffusé sur Télé melody en 2003.  

Classement SLC : 44 -17 -21

 


Akim

Eric Brücker (alias Akim) est né à Hendaye le 02 décemmbre 1945 de père alsacien et de mère basque. Etudiant en droit à Paris, il travaille accessoirement comme vendeur dans un magasin d'électro-ménager. A 19 ans, il enregistre son 1er disque chez Philips sous la houlette de Claude Carrère qui veut en faire le pendant masculin de Sheila, "24 h par jour, c'est l'amour" ne cartonne pas vraiment, malgré la pochette identique à celle du 1er 45 tour de Sheila, ce n'est qu'avec leur duo "Devant le juke box" la meme année (65) qu'il connaitra un succès éphémère.

Eric décide alors de mettre fin à cette carrière éphémère de chanteur yéyé pour terminer à New-York ses études de droit international et travailler, aux Etats-Unis,dans un cabinet d'affaires, comme juriste international pour les maisons de disques (Polydor, CBS). Victime d'un grave accident de voiture, il entame sa rééducation à l'hôpital de Garches mais il ne retrouvera malheureusement jamais l'usage de ses jambes et y décèdera en février 2002.


Je fais semblant de t'oublier
(2'43)

Jacques Revaux, Carrère, R. Bernet


Erreur, erreur... (2'30)

Carrère, A. Sarvet, C. Dufresne


Pas sans moi (2'55)

Sonny Bono, Vline Buggy, Carrère / Version originale : "Just you"





 


 

Novembre 1965 - 10ème disque - Tous les deux


Face 1

Tous les deux

Dans la glace

Face 2

Le folklore américain

A la même heure

 

Photo Guy Arsac / DR EP N°11

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Tous les deux (3'21)

Carrère, PLante, Salvet / Dejà le 10ème Ep pour Sheila en cette rentrée 1965 où elle a fort à faire entre sa Boutique qui prospère, ses projets de cinéma (elle tourne des essais au studio Boulogne Billancourt) et le parrainage du jeune Akim avec qui elle chante "Devant le juke box" (mais en fait un succès pour elle).

Sur tous les fronts, Sheila sort donc un 10ème disque, encore un slow comme le précédent auquel il ressemble beaucoup (C'est toi que j'aime), le public préfèrera l'autre face "Le folklore Americain" et délaissera la chanson qui ne sera même pas classée au hit de Salut les Copains !

Les 4 chansons qui composent ce disque sont toutes réussies (A la même heure, Dans la glace). Quand elle ne revet pas son habit de Calamity jane pour le Folklore, Sheila donne une seconde chance à "Tous les deux", qu'elle interprète pour la 1ère fois au "Grand club" le 11 novembre 65 puis à "Jeunesse oblige" le 1er janvier 66 et à "Bonsoir Paris, bonsoir Prague" le 5 février.

Pour la petite histoire, André Salvet raconte que Carrère a joué la mélodie de "Tous les deux" au piano devant lui et Mémé Ibach, lui demandant de trouver un titre, il propose une vingtaine de titres (si tu veux...) et le fameux "tous les deux" que Carrere refuse... Salvet lui propose de travailler avec quelqu'un d'autre, Carrère appellera Jacques Plante et finalement le titre proposé par Salvet "Tous les deux" sera retenu. Rien que pour cela, le nom de salvet apparaît dans les crédits de la chanson et Salvet de conclure : "Carrère est quelqu'un de réglo".


Dans la glace
(2'50)

Loudermilk, Ithier, Carrère / Version originale : Sunglasses par Sandy Posey / Enregistrée en 1965 pour le 10ème Ep, cette chanson est bien triste, pauvre petite Sheila qui "Dans la glace" voit sa meilleure amie lui piquer son amoureux, elle nous chante cette histoire avec une conviction telle qu'on y croirait presque, on a vraiment envie de la consoler.

A priori, aucune télé ni de classement SLC, Tracey Ullman reprend la Version originale en 1985. Pour l'Olympia 2002, Sheila nous fait la surprise de reprendre cette chanson dans un medley sixties différent.


Le folklore américain (2'33)

Woods, Holtzman, Plante, Carrère / Version originale : "They gotta quit kickin'my dog par Bernie Tubbs / Enregistrée en 1965 pour le 10ème Ep, c'est d'abord "Tous les deux" qui est choisi pour être le tube, mais ressemblant vraiment trop au précédent "C'est toi que j'aime".

La chanson du folklore deviendra vite un immense tube, il faut dire que le look western de Sheila est d'enfer, avec qui plus est, une de ses premières chorégraphies, le succès sera tel qu'un porte-clefs avec le look Sheila western sera édité début 66, collector très recherché aujourd'hui.

Elle interprète le folklore pour la 1ère fois le 27 oct 65 à "Tête de bois", parallélement elle fait ausi la promotion de "Devant le juke box" avec Akim, ce qui nous fait une Sheila omnipresente. 

Classement SLC : 2-2-3


A la même heure
(2'45)

Sonny Bono, Carrère, Plante / Version originale : Laugh at me par Sonny Bono, enregistrée en 1965. A priori, aucun passage TV pour ce titre.

Classement au HIT / SLC : 19.22.23




   


   


   



 


 

Mars 1966 - 11ème disque - Le cinéma


Face 1

Le cinéma

Je t'aime

Face 2

On est heureux

Prends la vie comme elle vient

 

EP N°12 Photo Guy Arsac / DR

  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

Le cinéma (2'50)

Carrère, Plante, Salvet / Enregistrée en 1966, cette chanson "hawaiienne" bénéficie d'une grosse promo car ce titre était le prélude à une éventuelle carrière de comédienne pour Sheila, les télés étaient très réussies, Sheila composait une charmante vahiné entourée de ses danseurs, ce fut un gros succès.

Interprétée pour la 1ère fois chez Albert Raisner, le 23 mars 66. Chanson reprise dans le medley "Sixties/country" pour l'Olympia 2002.

Classement SLC : 16, 2, 1

Mais le cinéma, c'est aussi les participations de Sheila dans "L'année du bac" en 63, "Aventura Monte Carlo" en 70, "Treasure Islands "(L'île au trésor) en 85 et cet unique film en vedette "Bang bang" en 66. Le magazine "Cinémonde" fit beaucoup d'articles et "Ciné tv revue" également.


Je t'aime (2'10)

Buffy Ste Marie, Plante, Carrère / Version originale : "Universal soldiers" par Buffy Ste Marie / Une bonne musique "Country" pour ce titre adapté de Buffy Ste Marie et reprise ensuite par Donovan, Sheila l'enregistre en 1966 pour le 11ème Ep "Le cinéma".

Elle ne l'interprète qu'une seule fois à "Télé dimanche" le 4 avril 1966 dont elle est la vedette.

Classement SLC : 26


On est heureux
(3'13)

Carrère, Petit, Plante, Laurent / Enregistrée en 1966 pour le 11ème Ep "Le cinéma", c'est la chanson type faite pour plaire au public visé, celui de "La famille", Sheila évolue dans ses chansons, finie la jeune écolière, l'adolescente devient jeune femme et songe à épouser son fiancé...

Les mots qui reviennent sans cesse dans ses chansons, comme dans ses interwiews d'ailleurs sont toujours "bonheur, heureux, joie, ravie, merveilleux", un univers digne de Sissi ou La petite maison dans la prairie... La petite Sheila ne peut pas déplaire, par contre avec ce style de chansons, elle s'éloigne des ados et des copains.

On peut évoquer également la chanson "Chez nous" de Dominique Walter écrite par l'équipe de Sheila pour l'eurovision 66 qui est un "mix" des tubes "C'est toi que j'aime, On est heureux (justement), Tous les deux..." Toute ressemblance avec des chansons existantes... Sheila nous fait part de son bonheur pour la 1ère fois le 23 mars 1966 à "Tête de bois et tendres années".

Classement SLC : La  chanson ne faisait pas partie de la sélection ! 


Prends la vie comme elle vient
(2'30)

Miller, Aber, Carrère / Version originale : "do what you do do well" par Ned Miller / Enregistrée en 1966, cette chanson qui figure sur le 11ème Ep "Le cinéma" est une chanson de Georges Aber qui signera pour le prochain disque le mythique "Bang bang". Une chanson pleine d'optimisme comme savait si bien les interpréter la petite Sheila de l'époque.

On trouve un "Télé dimanche" le 3 avril 1966 où elle interprète les 4 chansons du Ep. Sheila l'interprète dans un medley de leurs succès respectifs en juin 66 avec Sacha Distel dans un "Sacha show". Etonnement, à l'Olympia 2002 lorsque Sheila dans son medley "campagne" en reprend un extrait.




     



   



 


 

Juin 1966 - 12ème disque - Bang bang


Face 1

Bang-Bang

La course au soleil

Face 2

Le pipeau

Le rêve

 

Photo Guy Arsac / DR EP N°13

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box


Edition de 1972

Une édition datant de 1972, le papier cartonné laisse place à un papier fin légèrement grainé. Le logo Philips devient noir au lieu du blanc. La mention "Philips" en bas sur la droite disparaît.


Bang bang (3'12) Slow

S.Bono, Carrère, Aber / Version originale :"Bang bang" par Sonny & Cher / Enregistrée en 1966, cette adaptation sera un grand succès, Dalida le chantera en italien et Sylvie Vartan en fera une autre version, de même que Petula Clark. Cher le reprendra seule en 1987 dans une version rock et Sheila  en 1998 en salsa pour "Le meilleur" et l'OLympia. En 2006 nouvelle version unplugged...

Beaucoup de Télés en 66 dont le fameux petit film tourné  en N&B au "Jardin des plantes" avec 2 enfants. Devant le succès de la chanson, Carrère commercialisera même une panoplie de gendarme et de voleur pour les enfants !

Classement HIT - SLC : 6.1.3.17.22


La course au soleil
(2'10) Jerk

Owens, Carrère, Aber / Version originale : "Let the good times roll" par Buck Owens / Enregistrée en 1966 pour le Ep "Bang bang", c'est une petite chanson d'été qui raconte les départs en vacances, on retiendra le sifflement de locomotive à chaque couplet, imparable...

"Comme chaque année au 1er jour d'été, c'est la course au soleil et nous allons partir en vacances par milliers, c'est la course au soleil, on peut choisir Bretagne ou Normandie, c'est la course au soleil, on a le droit d'rêver d'l'Espagne ou l'Italie, c'est la course au soleil, on boucle les valises, on ferme et on s'en va, et prions le ciel pour qu'il ne pleuve pas, c'est la course au soleil..."

Aucun passage télé pour ce titre à priori.


Le pipeau (2'26) Jerk

Kornfield, Duboss, Demarny, Carrère / Version originale : "The pied piper" par Christian St Peters / Enregistrée en 1966 pour le 12ème Ep : "Bang bang", voilà une chanson d'une Sheila bonne copine qui donne de bons conseils pour tous ceux qui ne vont pas bien "Toi que le monde ignore, oui toi que la vie devore pour qui l'amour n'a pas d'efforts jusqu'à ce jour, ne te désole pas, regarde moi... Allez viens, tu verras que dans le monde, il y a chaque seconde, des plus malheureux que toi"...

Efficace, mieux qu'un Prozac ! Cependant, pas de télé pour ce titre. En 1971, on trouve une nouvelle version à l'etranger interprétée par Bob Andy & Marcia.


Le rêve (2'46) Slow

Sebastian, Plante, Carrère / Version originale : "Daydream" par Lovin' spoonfull / Enregistrée en 1966, "Le rêve" est l'adaptation du tube "Daydream" par le groupe Lovin'Spoonfull. Pour une fois, ce n'est pas la version de Sheila qui fit un tube, il faut dire que la chanson est parue dans le 12ème Ep "Bang bang"...

John Sébastian (rien à voir avec le couple Sebastian des 70's) était le leader, auteur compositeur de ce groupe dont "Daydream" est le principal succès avec "Do you believe in magic". Sur la pochette du disque de Sheila, on peut lire "Le charmant petit sifflet que vous entendez dans la chanson provient de la bouche même de Mademoiselle Sheila", Micheline Dax a du souci à se faire !

A l'Olympia en 2002, Sheila reprend "Le rêve/daydream" lors du medley sixties accompagnée de son choriste Gilles Morvan. l'original a servi à pas mal de pubs, la dernière en date pour la marque "President".



   

 



 


 

Octobre 1966 - 13ème disque - L'heure de la sortie


Face 1

L'heure de la sortie

Tu es toujours près de moi

Face 2

La vie est un tourbillon

Le plus joli métier du monde

 

EP N°14 Photo Guy Arsac / DR

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box


Mention "Les chansons de son 1er film Bang Bang"

Une édition pour rajouter la mention "Les chansons de son 1er film". Or, il s'avère que ce ne sont que les chansons de la face A du disque qui en font partie. Cela n'empêche pas que cette pochette est considérée comme un collector.

L'heure de la sortie (3'05)

Claude Carrère - Jacques Plante / Gros succès pour ce titre enregistré en 1966 pour le film "Bang bang" avec Sheila en vedette. Après l'école, les surprises parties, les amours de vacances, Sheila chante maintenant le monde du travail, les secrétaires, les couturières et les vendeuses des grands magasins.

La France entière reprendra que "L'heure de la sortie, tout au long de l'année, c'est le meilleur moment de la journée", 36 ans après, c'est toujours vrai...

Le ballet de la chanson est orchestré par Arthur Plasschaert et c'est le moment fort du film dans le gymnase avec la petite tenue de gym devenue culte. A la télé, Sheila offre la primeur du ballet en exclu à Roger Lanzac et son "Télé dimanche" le 30 octobre 1966, elle reprendra le titre en Italien en 1970.

Il existe une version étrangère interprétée par Wilma Goish "Stadera sono qui".La chanson, incontournable, sera reprise dans le medley du Zénith, à l'Olympia 89 et dans le medley de l'Olympia 98. 

Classement SLC : 4-2-9


Tu es toujours près de moi
(2'20)

Cl. Carrère - J. Plante / Enregistrée en 1966, cette chanson est la deuxième réalisée pour le 1er film en vedette de Sheila : "Bang bang". Un joli slow dans la lignée des chansons comme "On est heureux, C'est toi que j'aime, Tous les deux"...

Elle est drôlement jolie la petite Sheila lorsqu'elle interprète sa chanson en cinémascope aux cotés du beau Brett Halsey qui la dévore des yeux... Mais dans le film, la chanson s'adresse à ... Guy Lux alias Tonton Guy qui a disparu et qui veille sur sa nièce. On l'aperçoit dans un halo de lumière, l'émotion poussée au paroxysme, un morceau d'anthologie du 7ème art...

Guy Lux tournera un seul film, dix ans plus tard en tant que réalisateur "Droles de zèbres" avec Sim, Coluche dans un de ses premiers rôles (et quel role !) et surtout la présence de Claude François dans son unique film... On verra Sheila chanter ce titre à la télé pour "Télé dimanche" et pour la soirée du reveillon.


La vie est un tourbillon
(3'06)

Hawkshaw / Aber / Carrère / Version originale : "Every day is just the same"  / Enregistrée en 1966 pour le 13ème ep "L'heure de la sortie", la chanson ne figure pas dans le film "Bang bang" puisque ce disque est annoncé comme la BO, seules les deux chansons de la face A en font partie, d'ailleurs "La vie est un tourbillon" est une chanson plus adulte, plus mure, peut être l'une des premières de Sheila.

Elle y chante les débuts d'un jeune couple pris dans le tourbillon de la vie comme le chanterait Jeanne Moreau... On voit Sheila interpréter ce titre pour la 1ère fois à "Télé dimanche" le 30 octobre 1966, chanson qu'elle interpréta au milieu du public venu nombreux acclamer la petite fiancée de la France... Une seconde émission "Palmarès des chansons" pour une dernière prestation (connue tout du moins).

Classement SLC : 32 -14 -19


Le plus joli métier du monde
(2'46)

Pierre Saka & Gisèle Vesta - Jean-Pierre Morlane & Carrère / Enregistrée en 1966 pour le 13ème Ep "L'heure de la sortie" qui comprend les 2 chansons du film "Bang bang", on aurait pu croire que ce titre aurait fait partie du film, mais non...

Carrère a fait appel à de nouveaux auteurs pour relater la vie de chanteuse de Sheila, "Le dimanche n'éxiste pas, ce jour là, je dois chanter encore plus qu'un autre jour et toute l'année... "hum..hum"...

Cependant les paroles de cette chanson reflètent bien les problèmes que peut rencontrer Sheila dans son image de femme publique, de femme tout simplement quand elle chante "Je sors avec un garçon qui fait autre chose que moi, si nos vies sont differentes, nous n'y pensons pas", une jolie chanson, intelligente, qui prouve bien que oui, Sheila exerce bien...




     

 


 


 

Mars 1967 - 14ème disque - La famille


Face 1

La famille

Pamela

Face 2

Impossible n'est pas français

Les jolies choses

 

Photo Jean-Marie Périer EP N°15

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

 

Edition de 1972 - Phonogram Philips - Productions Carrère

Le recto de la pochette change guère, peut-être dans les nuances de couleurs et le papier légèrement grainé. La différence se fait sur le verso, la numérotaion du disque disparaît, le collage de la pochette ne laisse pas apparaître les rabats. Le rond central devient bleu au lieu du vert des années 60.

La famille (3'14)

Carrère, Salvet, Plante
/ Idole des familles, Sheila enregistre ce titre original en 1967, année où elle est la chanteuse préférée d'un Français sur 3, nous sommes en pleine génération "Sheila", elle conforte avec ce titre son image de grande soeur, de fille ou de fiancée que l'on voudrait...

Cette chanson qu'elle interprète aussi en allemand (Die familie) est un immense succès, elle la chante pour la 1ère fois en télé à "Tête de bois..." le 8 mars 67. On peut retrouver la chanson dans la cassette d'or dans l'émission "Douce France" le 28 mars 67.

Classement SLC : 12-1-3


Paméla
(2'35)

Gouldman, Plante, Carrère / Version originale : "Pamela" par Graham Gouldman / Enregistrée en 1967 pour le 14ème Ep "La famille", c'est une adaptation fort réussie d'une chanson de Graham Gouldman qui créera, quelques années plus tard, le groupe Ten CC et "I'm not in love" hyper tube de l'été 75. Cette Paméla s'appelle en réalité Corrine, elle a fait un voyage à Londres et revient un peu snob avec dans la voix "un tout petit accent" prononcez comme Jane ou Petula...

Cette chanson plaira beaucoup, Sheila ira même la chanter dans le cultissime "Dim dam dom" le 14 mai 1967, mais c'est chez Albert Raisner qu'elle l'interprètera pour la 1ère fois le 12 avril, pour ce faire, Sheila-Paméla nous offre un petit défilé de mode, arpentant la scène avec une mini chorégraphie adaptée, un chapeau très "in", tendance... 

Classement SLC : 14- 7- 8


Impossible n'est pas français
(3'00)

Kluger, Claudric, Aber, Carrère / Enregistrée en 1967 pour le 14ème Ep "La famille", c'est encore une chanson plutôt nationaliste qui nous donne l'espoir qu'en effet rien n'est impossible, le cultivateur qui trouve un trésor dans son champ grâce au travail qu'il a fourni, le petit garçon qui croyait en ses idées et qui a construit les grandes cités, (il aurait peut être du mieux réfléchir...) des valeurs pré mai 68 avant la "Petite fille de français moyen"...

Une chorégraphie de plus pour Sheila qui nous la présente pour la 1ère fois à "Tête de bois".

Classement SLC : 24 - 22- 39


Les jolies choses
(2'46)

Evance, Parnes, Aber, Carrère / Version Originale "Round in circles"




     

   


 


 

Juin 1967 - 15ème disque - Adios Amor


Face 1

Adios amor

La porte en bois

Face 2

Le jour le plus beau de l'été

Tout le monde aime danser

 

EP N°16 Photo Just Jaeckin

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

 

Edition de 1972 - Phonogram Philips - Productions Carrère

Sur le verso le logo Philips est plus grand et les références en haut à droite ont disparu. Comme sur les précédentes éditions de 1972 des autres EPs, la numérotaion du disque disparaît, le collage de la pochette ne laisse pas apparaître les rabats. Le rond central devient bleu au lieu du vert des années 60.

Adios Amor (3'14)

Plante, Carrère
/ Enorme tube de l'été 67, ce titre a été enregistré en italien en 70,  et réenregistré en 98 pour l'album "le meilleur", chanson inspirée parait-il de l'amour impossible de Sheila pour son partenaire de "Bang bang" puisque marié... A priori elle l'interprète pour la 1ère fois à "tête de bois & tendres années".

Classement HIT-SLC : 16.1.2.2.7

La porte en bois (2'35)

Murray, Aber, Carrère / Version originale : "Mr Abercrombie taught me" par Mitch Murray / Enregistrée en 1967 pour le 15ème Ep "Adios amor" cette chanson a cependant un texte qui mérite de s'attarder, "La porte en bois", c'est les portes du paradis, St Pierre accueille l'ami toujours plein d'ennuis qui s'en est sorti le jour où il a dit "J'vais frapper à la grande porte en bois", Sheila faisant l'apologie du suicide, c'est pas un scoop ?

Ce titre de Mitch Murray, déjà adapté 2 ans avant avec "Il suffit d'un garçon", revient souvent dans les interwiews lorsqu'on demande à Sheila quelles sont les chansons dont elle aurait pu se dispenser en quelque sorte, il y en a bien d'autres que celle-ci qui finalement était loin d'être niais. Pas de porte en bois à la télé.


Le jour le plus beau de l'été
(3'00)

KLuger, Salvet, Carrère, Aber / Enregistrée en 1967 pour le 15ème Ep "Adios amor", ce titre a été interprété à priori une seule fois le 15 juin 1967 à "Tête de bois et tendres années".

Vu le rythme rapide de la chanson, on peut envisager qu'il y ait eu une chorégraphie, comme ce fut le cas pour un autre titre de ce Ep au succès énorme "Tout le monde aime danser", beaucoup de travail autour de ce disque culte de l'histoire de Sheila. 

Classement SLC : 26 -18 - 10 - 6- 30


Tout le monde aime danser
(2'46)

Carrère, Podell, Plante / Version originale : "Everybody loves saturday night" / Enregistrée en 1967, cette chanson, une adaptation, nous donnait déjà un aperçu des différents accents de Sheila pour sa carrière internationale ; en fait, la phrase "Tout le monde aime danser" est déclinée allemande, portugaise, espagnole, anglaise mais aussi l'accent paysan de nos campagnes et l'accent africain limite, mais on lui pardonne parce que, sur ce titre ; elle nous offre une chorégraphie des plus réussies à "Tilt magazine" en juin 67 qui à elle seule vaut le détour, on y retrouve ses danseurs habituels dont Jean Schmitt.



     

   


 


 

Octobre 1967 - 16ème disque - Le kilt


Face 1

Le kilt

Les papillons

Face 2

Dans une heure

Oh ! Mon dieu qu'elle est mignonne

 

Photo Jean-Marie Périer EP N°17

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions
  • Juke Box

 

Edition de 1972
- PHILIPS - Disques CARRERE

La numération du disque a disparu ainsi que le nom "Sheila" sur le haut. Un logo philips noir est inséré juste à coté du titre "dans une heure", celui-ci se retrouve donc décalé sur la gauche.

En bas, "Sheila" au centre se retrouve décalée sur la droite, le logo Philips qui fait place à "Distribution société phonographique Philips" se retrouve sur un rabas.

Le kilt (2'40)

Carrère, Kluger, Plante, Salvet / Enregistrée en 1967 pour le 1er disque produit par Claude Carrère entièrement seul, mais distribué par Philips.

Succès moindre que le précédent "Adios amor", dur de succéder à un tel tube, ce kilt s'en est tout de même bien sorti. L'histoire des dernières vacances de Sheila en Ecosse, whisky, fantômes, et radinerie "Un sou c'est un sou, ne l'oublie jamais..." un adage que Carrère a fait sien...

Elle ramène donc ce kilt en souvenir. Sheila outre la chorégraphie avec cornemuses, bignous, a porté le kilt dès 63, ce fut sa panoplie avec les couettes qui firent beaucoup pour sa renommée. C'est à Michel Drucker (Tilt) que Sheila réserve sa 1ère télé le 25 octobre 67 (rediffusée).

Classement SLC : 15- 22 - 41


Les papillons (2'30)

Carrère, Plante, Charden, Monty / Enregistrée pour le 16ème Ep "Le kilt" en 1967, cette chanson est l'oeuvre de Jacques Plante et de Carrère d'une part comme souvent et de l'autre, du jeune Eric Charden qui commence sérieusement à faire parler de lui, avec son tube "Le monde est gris, le monde est bleu" et en composant pour les plus grands : Clo-clo "Mais quand le matin", Sylvie : "L'oiseau" et pour Sheila, deux titres dans cet Ep "Dans une heure" qui sera un tube et "Les papillons" une chanson dont l'intro aurait pu servir dans un film d'Hitchcock.

Cette chanson avec ses accords de violon, ses paroles "Cauchemars terribles, aventures horribles"  qui se terminent dans la légèreté d'un vol de papillons en font réellement une bonne chanson. Quant à Monty, il etait à l'epoque très proche de Sheila, et lui composa l'année suivante le mémorable "Petite fille de Français moyen" .

1ère télé pour ces "Papillons" que l'on retrouve également dans le 45 tours "Pour les enfants" : "Télé dimanche" du 19 novembre 1967. Cette année là, Sheila enregistra 12 titres dont 7 chansons originales et 5 adaptations.


Danse une heure
(2'21)

Charden, Carrère, Plante, Simile / Enregistrée en 1967 pour le 16ème Ep et 1er des Disques Carrère, ce dernier a fait appel à Eric Charden jeune auteur compositeur doué qui vient de faire un tube "Le monde est gris, le monde est bleu", un nouveau style pour Sheila qui marche et qui arbore une nouvelle coiffure pour l'occasion.  

1ère télé :"Tête de bois" , elle l'enregistrera en Allemand "Eine stunde Waterzei" .

Classement SLC : 5-1- 2


Oh ! Mon dieu qu'elle est mignonne
(2'17)

Chico Buarque de Hollanda, Carrère, Aber / Version originale : "Funeral um labrador" par Chico Buarque de Hollanda / Enregistrée en 1968, cette adaptation de Chico Buarque est un veritable petit chef d'oeuvre d'humour, de gaieté, bref, une chanson un peu particulière dans le repertoire de Sheila qui rêve de croisière, de diamants, de fourrures, de yacht de 75 mètres, d'avion particulier, d'un harras et le comble du comble, aller au spectacle applaudir la petite Sheila !!!

Un titre qui a bien fonctionné à l'époque dans ce 16ème Ep et le 1er des disques Carrère avec 4 titres aussi excellents les uns que les autres "Le kilt, Dans une heure, Les papillons".

A noter que Frida Boccara a repris le titre également en 1968/69 en respectant les paroles originales nettement moins fun : "Les funerailles d'un laboureur Brésilien" sur un rythme très lent, difficile de reconnaître la version si petillante de Sheila, comme quoi une chanson peut être declinée de beaucoup de façons, il y en a pour tous les goûts.

1ère télé : "Télé dimanche" du 19 novembre 1967 en live ! La version de l'album Canadien propose une autre version ou plutôt une prise différente que l'on ne retrouve bizarrement pas sur l'intégrale.

Classement SLC : 9 -4- 10 - 39




     



 



 


 

Mars 1968 - 17ème disque - Quand une fille aime un garçon


Face 1

Quand une fille aime un garçon

Le grand défilé

Face 2

Dalila

L'âne, le boeuf et le petit mouton

 

EP N°18 Photo J. Daniel Lorieux

  • Le fil de ...

Quand une fille aime un garçon (3'25)

Carrère, Plante, Aber / Enregistrée en 1968, cette excellente chanson originale, qui plus est, fût malheureusement quelque peu desservie par l'autre face "Dalila" la reprise de Tom Jones et qui eut le succès que l'on sait, il n'en demeure pas moins que ce dernier titre avant mai 68 avait tout d'un grand succès. Les auditeurs de SLC avaient du mal à départager les deux titres. On retrouve ce disque dans les meilleures ventes de l'année 68, quoiqu'il en soit. Interprétée pour la première fois le 6 mars 1968 à "Tête de bois et tendres années". Peu d'émissions avec ce 17ème Ep, de même que le suivant en raison des événements.  

Classement SLC : 13 - 2 -2 -3 - 30


Le grand défilé
(2'12)

Les Reed Mason, Aber, Carrère / Version originale : "American girls"  - Une chanson enregistrée en 1968 qui rend hommage aux gens "de l'ombre", les techniciens, les électriciens, les machinistes et l'ingénieur du son, le producteur, la troupe des danseurs, les musiciens, les choristes...

Une joyeuse pagaille sur les plateaux télé où Sheila a interprété ce fameux défilé qui n'était pas celui du 14 juillet ! (Tilt magazine le 27 mars 68).


Dalila
(3'12)

Les Reed Mason, Carrère, PLante / Version originale : Delilah  par Tom Jones - Enregistrée en 1968, cette adaptation réussie du grand Tom Jones (revenu en grâce lui aussi) est aussi un immense succès pour la reprise de Sheila, éclipsant la face A du 17ème Ep. La chanson est reprise également, sans succès, par Martine Baujoud et Jm Chapdelaine, quand Sheila adapte, inutile de lutter,  1ère tv : "Tête de bois", le 6 mars 68.  

Classement SLC : 42-30-18-1


L'âne, le boeuf et le petit mouton (2'02)

Carrère, Plante, Salvet
/ Enregistrée en 1968, cette chanson  raconte l'histoire des animaux entourant Jésus dans la crêche, elle fait partie du 17ème Ep et n'a jamais été chantée en TV. Rééditée dans les années 70 dans un livre disque destinée aux enfants, l'histoire et la musique s'y prêtent essentiellement. "Tout ce qui vit sur terre a une tache à remplir, nous avons tous un rôle à tenir..."



 

Juin 1968 - 18ème disque - Petite fille de français moyen


Face 1

Petite fille de français moyen

Isabelle

Face 2

La petite église

En maillot de bain

 

Photo Jean-Marie Périer EP N°19

  • Le fil de ...

Petite fille de français moyen (3'00)

Aber, Monty, Carrère / Enregistrée tout comme "La petite église" pendant les évènements de mai 68, la chanson parût subversive à l'époque alors que pour les auteurs et la chanteuse, ce n'est qu'une simple coïncidence, on peut le croire, jamais une chanson de Sheila n'avait véhiculé de message politique, surtout pas après de tels événements, le disque est sorti mi juin, donc un mois après, ce qui suscita evidemment de la part des étudiants, qui avaient déjà mis à mort les yéyés, et des intellectuels, une ironie et un lever de bouclier...

C'est à partir de cette chanson que Sheila fut honnie de ces milieux, que son image de marque demeure, encore aujourd'hui, celui de la "Petite fille de Français moyen"... Il faut dire que la coïcidence tombait mal, Sheila, qui a le même âge que ceux qui veulent la révolution, prône toujours les valeurs familiales, le mariage et se moque des étudiantes qui "ont toujours la p'tite voiture pour aller au rallye le plus connu..."

Bref, Sheila continuera malgré un rejet d'une certaine intelligentsia à connaître de grands succès et son public continuera à l'apprécier, même si de nombreux jeunes iront lorgner de la pop, ce qui est normal. On peut ajouter une anecdote concernant la chanson, Johnny n'en revenait pas que Sheila ose chanter, non pas des paroles à contre courant, mais... un tango ! Un scopitone a été tourné à Montmartre (le 1er depuis 2 ans), Une seule télé répertoriée et encore, le 18 octobre dans "Si ça vous chante". Interprétée lors du medley 85 au Zénith. 

Classement SLC : 3 -5 -19


Isabelle
(2'23)

Gérard Layani, Carrère / Enregistrée pour le 18ème Ep "Petite fille de Français moyen" en 1968, écrit par un jeune auteur Gérard Layani, c'est donc sur une valse très rapide que Sheila nous chante la journée d'Isabelle, de son réveil , sa toilette (démêle sa chevelure, lave sa figure), son petit dèj' (deux petits croissants chauds) et prend le métro place Victor Hugo, l'autobus de 8h28 ensuite, une amourette qui lui trotte dans la tête qui lui fait égarer ses dossiers, à midi, un bon sandwich jambon-beurre et un café bien serré...

L'après midi au bureau, elle tape le courrier, et le soir elle retrouve son amoureux qui lui dit des mots merveilleux et la journée est enfin terminée, bye bye au revoir... Pas de télé.


La petite église
(3'13)

Schmitt, Harvel, Carrère / Enregistrée pendant les événements de mai 68, cette jolie chanson prône encore les vertus essentielles de la famille, à savoir le mariage, le passage à l'église quasi obligé, le bonheur, l'harmonie... d'autant plus que cette chanson, hasard surement, se retrouve gravé sur le même 18ème Ep "Petite fille de Français moyen"...

Au delà du message politique que certains ont cru voir, alors qu'on ironisait sur la futilité de ses textes (pour ne pas dire plus), il faudrait s'entendre ! Cette chanson tout simplement romantique comme on pouvait l'être avant mai 68 véhicule simplement l'amour, point ! A signaler que ce titre est le 1er de Jean Schmitt qui collaborera avec Carrère pendant 10 ans (le second titre fut "Les rois mages", ceci explique cela).

Pas d'interprétation télévisuelle connue du moins, puisqu'à l'époque, l'ORTF etait assez malmenée, licenciements, boycott de l'ancienne génération, la mort des yéyés, Sheila comme d'autres ne fit pas exception et nous fumes privés de son joli minois quelques semaines. Cependant, une "Tete de bois" diffusée en été nous permit de retrouver Sheila avec "La petite eglise et Petite fille.."

Classement SLC : 18 - 10- 39


En maillot de bain
(2'18)

Monty, Carrère, Aber
/ On retrouve les signatures de Jacques Monty qui sur le même Ep a écrit "Petite fille de Français moyen" de même que George Aber, évidemment, la chanson n'a rien de militant, juste une petite chansonnette pour buller sur la plage avec des petits clin d'oeil humoristiques... "En maillot de bain, livre à la main, lunettes sur l'nez et air inspiré..." - Enregistrée en 1968.



 

Octobre 1968 - 19ème disque - La vamp


Face 1

Long sera l'hiver

Au milieu des nuages

Face 2

La vamp

Oui, c'est l'amour

 

EP N°20 Photo Philippe Quidor

  • Le fil de ...

Long sera l'hiver (3'10)

Plante, Carrère / Enregistrée juste après la tourmente de 1968, c'est le 1er Ep de Sheila après les évènements, après le lynchage culturel dont elle fut victime après avoir chanté "Petite fille de Français moyen", mais Sheila demeure toujours la préférée du public populaire et ouvrier même si elle est maintenant honnie du milieu étudiant et de l'élite intellectuelle.

Qu'importe, de par sa fraîcheur et son naturel, la petite Sheila continue à chanter les valeurs qu'elle a toujours prônées : l'amour et cette chanson légèrement inspirée du "My year is a day" des Irrésistibles conforte Sheila dans ses choix.

Pourtant comme tous les ex-yéyé, Sheila subira "la crise" du disque et pour la 1ère fois depuis 63 ne vendra pas autant que ses 17 Ep's précédents. Pour son retour, Sheila chante aussi "La vamp" et garde sa tenue sexy pour chanter sa jolie chanson, 1ère apparition à "Télé dimanche" invitée d'honneur le 13 octobre 1968. Également interprétée en Allemand.

Classement SLC : 6 - 3 - 1


Au milieu des nuages
(2'15)

Schneider, Carrère / Enregistré en 1968, ce jerk original fait partie du 19ème Ep de Sheila, elle l'interprète une fois lors d'un "Téle-dimanche" spécial le 13 octobre 68. "Je veux monter là haut, toujours plus haut te retrouver, je veux monter là haut, toujours plus haut et m'en aller dans un pays sans souci, dans un coin de paradis..."  


La vamp (2'32)

Plante, Robert, Carrère  / Mai 1968 n'est pas loin quand sort le 19ème Ep de Sheila avec deux titres forts "Long sera l'hiver" un très beau slow efficace et "La vamp". Lorsque Sheila fait sa rentrée à "Télé dimanche" le 13 octobre 1968, c'est la surprise, cheveux coupés plus courts, maxi bottes et mini jupe rouges, et de se pamer dans les bras de ses danseurs en clamant "Moi aussi je peux être une vamp vamp vamp redoutaaaaable !" Superbe !

Mais Sheila rassure tout le monde, c'est une chanson gag, bien sûr, tout de même quelques instants après, elle se tremousse en hurlant "oui c'est l'amoooour", on nous a changé notre petite Sheila, elle a fait sa révolution, tels sont les titres de la presse de l'époque.

Carrère prend peur d'autant plus que c'est le 1er Ep de Sheila a ne pas faire d'énormes ventes, alors "La vamp" va s'assagir et se metamorphoser en "Arlequin" beaucoup plus raisonnable... On constate que les évolutions de Sheila ont toujours été suivies d'un pas en avant et deux en arrière, la France étant très conservatrice, mais Sheila n'a pas dit son dernier mot "redoutable". En 1968, Sheila a enregistré 12 chansons, dont 2 adaptations seulement.

Classement SLC : 18 -9 -11

 

Oui, c'est l'amour (2'22)

Plante, Salvet, Carrère
/ Enregistrée juste après les événements de mai 1968, cette chanson du 19ème Ep "Long sera l'hiver" marque un virage dans la façon d'aborder l'amour pour la petite Sheila, finies les "on est heureux" un peu niais, les "Petites églises" où l'on rêve d'un beau mariage en blanc, maintenant à l'heure de la nouvelle liberté sexuelle, Sheila joue les vamps (chanson faisant partie de ce disque) en cuissardes rouges et mini jupe assortie, et "hurle" :

"oui c'est l'amouuuuuuur!!! le petit choc que j'éprouve... C'est ce que j'attends impatiemment tous les jours car la seule chose qui compte, oui c'est l'amour, j'ai des images qui me viennent et me transportent jusqu'à l'infini... Avec toi j'irai jusqu'au point de non retour..
.", c'est pas explicite ça ?

Voici donc le nouveau visage de Sheila qui ira jusqu'à se dehancher sur ce jerk d'enfer à "Télé dimanche" le 13 octobre 1968, mai 68 nous a changé notre petite Sheila !



 

Mars 1969 - 20ème disque - Arlequin


Face 1

Arlequin

La ville

Face 2

Sheila la la

Quelqu'un et quelque chose

Photo Luc Fournol EP N°21

  • Le fil de ...

Arlequin (2'38)

Carrère-Plante / 20ème "ep" de Sheila, sorti en mars 1969, elle chante en habit d'Arlequin pour la promo de la chanson qu'elle interprète de nombreuses fois en TV notamment chez Guy Lux où elle reste habillée en Arlequin toute l'émission, elle tourne même un scopitone dans un théâtre, qui dira que Sheila n'a pas de lettres ? elle cite Molière, Racine, Mariveaux pour une chanson très "Commedia dell' arte"... 

Classement Hit SLC : 42.2.3


La ville
(2'44)

Carrère, Schneider, Aber, PLante / Enregistrée pour le 20ème Ep "Arlequin" en 1969, les 4 auteurs fétiches de Sheila se sont réunis (manque André Salvet) pour un titre finalement très réussi, bien plus adulte que les chansons de ce disque et particulièrement "Arlequin" qui visait le public des enfants que Sheila avait un peu perdu depuis sa "Vamp".

Les deux autres titres "Sheila la la" et "Quelqu'un et quelque chose" exploitaient sa vie privée, avec son accord, esperons le... "La ville" bénéficie d'une mélodie efficace et les violons qui ponctuent la chanson rappellent les envolées des "Papillons" de Charden, de "Quand une fille aime un garçon" et "Long sera l'hiver".

Un titre méconnu, à redécouvrir parmi les joyaux endormis dans des vieux vinyles qui ne demandent qu'à être dépoussierés à l'occasion d'une intégrale ou d'un cd regroupant des titres comme celui-ci qui valent le detour. Aucune tv retenue à moins d'un "Midi magazine" possible.


Sheila, la, la (3'01)

Kluger, Aber, Carrère, Plante / Enregistrée en 1969 pour le 20ème Ep : "Arlequin", voilà encore une chanson autobiographique, puisqu'elle fait état de la rencontre de Sheila avec son fiancé qui a tous les dons du ciel, une période très heureuse pour Sheila puisque la chanson suivante remet le couvert, "Quellqu'un et quelque chose".

En TV, Sheila est accompagnée de choristes qui la mettent bien en garde "Sheila la la la, non ne rêve pas..." c'était avec le suivant qu'il aurait fallu la mettre en garde, mais tout cela ne nous regarde pas, encore que, les chansons que lui écrivaient les auteurs de l'époque s'inspiraient réellement de sa vie privée ou supposée...

"Adios amor
" évoquait l'idylle avec Brett Halsey, "Reviens je t'aime" en pleine rupture avec Pierre évoqué dans ce "Sheila la la"  tombera à pic. Curieusement "Film à l'envers" en 1984 sort, alors que son aventure avec le très beau Carlos s'achève, hasard ou opportunisme ?

Elle interprète "Sheila la la", on s'en souvient, à la soirée des élections présidentielles le 27 avril 1969 et avant cela habillée en Arlequin dans le spécial "Chansons et champions" de mars 69. 

Classement SLC : 47 - 26


Quelqu'un et quelque chose
(2'43)

Monty, Carrère
/ Enregistrée pour le 20ème Ep "Arlequin" en 1969, cette chanson n'est autre que l'histoire d'amour que vivent Annie et Pierre, autrement dit Sheila et Pierre, son fiancé de l'époque, patron d'une usine de peaux et accessoirement prof de tennis...

Dans la chanson, Annie est vendeuse dans un grand magasin et Pierre prépare sa licence en droit, Monty à l'époque fréquentait le couple et leur amour avait du l'inspirer... Il raconte d'ailleurs qu'il était présent quand Sheila rencontra Guy Bayle, pas encore Ringo, dans les bureaux Carrère et qu'il vit tout de suite la lueur dans les yeux d'Annie "J'étais très ennuyé, car je connaissais bien Pierre"... La belle histoire prit fin quelques mois plus tard avant d'en commencer une autre...



 

Juin 1969 - 21ème disque - Love, Maestro, please


Face 1

Love, Maestro, please

Bonjour monsieur le Directeur

Face 2

La colline de Santa Maria

Fernando

EP N°22 Photo Jean-Marie Périer

  • Les éditions
  • Le fil de ...
  • Les partitions


Bandeau "La colline de Santa Maria"

Dès le mois d'août de cet été 1969, une nouvelle édition avec cette pochette où est rajouté le bandeau "La colline de Santa-Maria" pour mettre en avant ce titre.

Love, Maestro, please (3'19)

André Popp - Pierre Cour & Claude Carrère / Enregistrée en 1969, unique chanson de l'auteur André Popp pour elle, cette chanson, mélodique à souhait et nostalgique, révèle une nouvelle Sheila encore capable d'interpréter des textes plus élaborés, seulement la chanson est tellement larmoyante que le public a du mal à accrocher et préfère nettement l'autre face avec la joyeuse "Colline de Santa Maria" où l'entraînant "Fernando" qui deviendra un tube international par Los Diablos..

Un scopitone est tourné, à l'occasion on y découvre la nouvelle coiffure de Sheila, cheveux très longs et la fameuse barrette, coiffure que Sheila gardera quelque dix ans avec des variantes. La chanson est également interprétée par Nicole Croisille que l'on imagine mieux dans ce répertoire, qu'importe, Sheila triomphera tout juillet avec ce titre dans "Chansons et champions" avec son bel ensemble blanc, et remettra son titre en jeu en août avec "La colline"...

1ère télé dans "Chansons et champions" le 26 juin en exclusivité !

Classement Slc: 12 -3 -3


Bonjour monsieur le Directeur
(2'23)

Claude Carrère & J. Claudric - J. Plante & A. Salvet / Enregistrée en 1969, ce titre est à classer dans les chansons 3ème voire 4ème degré de Sheila insupportable pour les uns, d'une fraîcheur naïve dans l'esprit 60's pour les autres, chacun se fera une opinion... Et dire que Sheila nommait "Claude Carrère" Le Président...


La colline de Santa Maria (2'41)

Claude Carrère & J. Claudric - J.Plante / Enregistré pour l'été 69, ce titre possède une fraîcheur et une joie de vivre typique des années "hippy", Sheila avec bandeau dans les cheveux, des fleurs sur la tunique correspond parfaitement à ce mouvement même s'il est bien sûr opportuniste, après tout Johnny l'année suivante chantera bien que "Jésus Christ est un hippie ! " et  Michel Delpech chantera l'île de Wight...

Nombreuses télés pour cette face B qui devient vite une face A (bandeau rajouté sur le disque dès le mois d'août, voir dans l'onglet des éditions), Sheila gagnera le "Hit parade" de "Chansons et champions" et sera avec ce titre présente tout l'été. Fin août, Sheila gagne encore et cède sa place au n°2 : Virginia Vee en précisant à Guy Lux "Tu comprends, Guy, il faut quand même que je parte en vacances...".

Déjà en juillet Sheila avait triomphé avec "Love maestro please" et avait squatté l'émission...

Classement SLC : 11 - 5

L'émission "Matin bonheur" en 92 nous a offert "La colline" à "Musicolor", un régal. A noter, Sheila a également enregistré la colline en allemand.


Fernando
(2'40)

Daniel Vangarde - Claude Carrère & J. Plante / Enregistrée en 1969 pour le 21ème Ep, ce "Fernando" qui n'a rien à voir avec celui d'Abba, est un joueur invétéré du Casino de Monte-Carlo, qui va gagner le gros lot et tout perdre , heureusement pour lui il rencontre sa Fernanda... moralité, il vaut mieux la chance en amour, ça dure toujours !

N'empêche que cette chanson à la melodie entrainante avait tout pour faire un tube d'été qui plus est, mais Carrère en choisissant "Love maestro please" triste à mourir a beau avoir retourné le disque et promouvoir "La colline de santa Maria" nettement plus attractive, a fait une erreur monumentale.

Ce titre etait un carton assuré, Daniel Vangarde l'auteur ne s'y est pas trompé en faisant une version Espagnole chantée par "Los Diablos" sous le titre "Un rayo del sol" et qui est devenu un immense tube là bas qui a rejailli sur la France ensuite, Vangarde producteur d'Ottawan les a fait chanter en 1981 ce "Fernando" devenu "Sha la la song" , un tube sous le nez pour Sheila !



     


 

Novembre 1969 - 22ème disque - Oncle Jo


Face 1

Oncle Jo

Du côté d'où viendra le jour

Face 2

Il est tellement jaloux

Une petite pensée pour toi

 

Photo Roger Rousseau / DR EP N°23

  • Le fil de ...

Oncle Jo (2'39)

Carrère, Plante / Enregistrée en 1969 pour le 22ème Ep, c'est une chanson originale écrite seulement par deux auteurs fétiches de Sheila dont l'un a signé quasiment tout (a t-il réellement tout écrit ?).

L'Oncle Jo, une chanson très sympa où pour l'occasion, Sheila prendra des cours de claquettes et s'en tirera fort bien à chaque télés, d'ailleurs, c'est une version allongée que presente Sheila en shows télévisés, ce qui lui permet d'executer son numero, aidée par son partenaire qui joue l'Oncle Jo.

Des Jo, il y en aura plusieurs lors de differentes prestations : Antoine, Henri Salvador, on la verra même aux cotés de Danièle Gilbert pour une seance pour Télé 7 jours. La chanson est carrément jazz-New Orléans, on s'aperçoit que Sheila change de style à chaque titre, le yukulélé du Cinéma, les violons de Bang bang, les mandolines de Quand une fille aime un garçon, la symphonie de Love, maestro, please, les cornemuses du Kilt etc...

Ce sera un grand succès meême si les auteurs doivent répondre à la justice pour plagiat (on se souvient que "L'heure de la sortie" aussi). Beaucoup de tv, la 1ère fut certainement Danièle, mais nous avons un "Télé dimanche" en vedette le 23 novembre 1969. Pour l'Olympia 2002, un extrait d'Oncle Jo nous a été offert au cours du medley "country", inattendu ! En 2006, l'intégrale nous propose la version big band jazz qui servait à la promo télé.

Classement SLC : 12 - 3 -8 -15 -24


Du coté d'où le jour viendra
(2'43)

Carrère, Plante, Cour / Enregistrée en 1969 pour le 22ème ep, cette chanson est la suite logique de "La colline de Santa Maria". En 1969, le mouvement hippy est à son apogée, l'année 69 est l'année de l'île de Wight, du flower power, peace and love, cette chanson peu connue du répertoire de Sheila colle parfaitement à ce mouvement ...  A priori pas de tv.


Il est tellement jaloux
(2'55)

Aardce, Carrère, Plante / Version originale : "Big bamboo" par Merry Men - Enregistrée en 1969 pour le 22ème Ep, ce titre très humoristique et aux accents péruviens (la flûte de pan) mérite de figurer au panthéon des tubes de Sheila, même si c'est l'autre face qui fut plébiscitée "Oncle Jo".

D'ailleurs elle interpréta le titre de nombreuses fois en tv, la première fois à "Télé dimanche" le 23 novembre 1969 puis à Midi magazine en décembre, sur la RTB à Clin d'oeil ce même mois, le 25 au noël de la SPA  présenté par Georges de Caunes (rediffusé dans le cadre de "D'hier et d'aujourd'hui"), en février invitée de Colette Besson, championne olympique d'Athlétisme dans "La joie de vivre"...

Carrère voulait un play back, les producteurs de l'émission refusèrent, Sheila chanta donc en direct et le producteur qui relatait cette anecdote ajouta "qu'évidemment, Sheila s'en était très bien tirée", extrait rediffusé en 77. Puis Musicolor le 14 février 70 et un second "Télé dimanche"  le 26 avril 70.  La VO Big bamboo a été reprise en 2002. 

Classement Slc : 24.


Une petite pensée pour toi
(2'22)

Carrère, Plante
/ Enregistrée en 1969 pour le 22ème et avant dernier Ep, cette chanson fait partie de ces titres qui ne connurent pas de médiatisation, mais qui restent dans le coeur des fans pour plein de raisons, à l'époque, ces chansons étaient bien souvent réussies, bien écrites souvent mieux que les succès, les mélodies recherchées, c'était valable pour Sheila comme pour les autres vedettes qui ont connu l'époque glorieuse des Ep's...

Souvent des chansons originales, certaines mériteraient d'être redécouvertes... Pas de message choc, mais de bonnes petites chansons qui sentent bon notre enfance... "Quand tous les matins, le premier rayon de lumière, vient se poser sur mon oreiller, lentement j'entrouve les paupières, me voilà enfin reveillée, dans la vie je peux m'élancer, mais pour commencer, j'ai une petite pensée pour toi, une toute petite penséee pour toi..."



 

Rejoindre la suite chronologique des EP et 45 tours [1970-1980] ici

 

Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site