On ne peut pas plaire à tout le monde (Retour)
C'est le 2 novembre 2001 que Sheila participe à cette emission dont le titre correspond bien aux invités. Marc-Olivier Fogiel réputé pour etre impitoyable envers ses "victimes" présente cette émission dont Thierry Ardisson ne digère pas le concept... Pour adoucir les interwiews, Ariane Massenet.

Ce soir là, Sheila est donc invitée et ouvre le feu, mais Marc-Olivier a une petite faiblesse pour les chanteuses d'une certaine époque et Sheila ne sera pas trop malmenée, on la sent pourtant pas très à l'aise malgré son attitude très rentre dedans, elle s'assied tout de suite sur Marco, lui fait chanter Les rois mages, elle ne peut pas échapper à quelques questions plutôt bateau : la teneur des textes... Sheila trouve une alliée en Catherine Jacob présente ce soir là (voir lettre J). Marco insiste sur le livre des "Chemins de lumière" et l'histoire du moine Tibetain... On ne peut pas donner tort à Fogiel lorsqu'il lui dit que parfois, elle donne le baton pour se faire battre...

Cette émission nous aura permis d'entendre le témoignage de Pierre dit le dentiste qui soigne ses patients avec Sheila sur fond musical, ainsi les cris de ceux-ci ne sont pas dus à la douleur mais à ce qu'ils entendent... treve de plaisanterie !

Sheila est passée une seconde fois "sur le grill" le 16 mai 2003 , entourée de Ruquier et Mergault qui a fait son show, son portrait tracé par Alexis Trégaro qui l'a comparée à Caliméro et Stephane Blakowski de conclure par une comparaison malheureuse à une autre star à l'actualité "brulante" et "littéraire" aussi.




ORTF (Retour)
Elle succède à la RTF dès le début des années 60 et va grâce aux pionniers de la télévision que furent Jacques Sallebert, Pierre Desgraupes (5 colonnes à la une, Sheila eut droit à un reportage pour le phénomène qu'elle provoquait), Pierre Sabbagh connu surtout pour "Au théâtre ce soir" et époux de la speakerine Catherine Langeais...

Pierre Bellemare qui fit quelques tv avec Sheila, Pierre Tchernia qui presenta lui aussi quelques émissions où elle était presente, notamment "D'hier et d'aujourd"hui" le 25 décembre 1970, Léon Zitrone et Guy Lux dont on a beaucoup parlé ici.

L'Ortf est éclatée en 1975 ainsi sont crées Tf1, Antenne 2 et Fr3. Parallèlement à l'Ortf, nos recepteurs noir et blanc pouvaient capter la chaîne du "Luxembourg" qui devint Rtl et qui nous offrit pas mal d'émissions tv avec Sheila et furent les premiers à diffuser et "L'année du bac" en août 1973 et "Bang Bang" en novembre 1975.

Ajoutons à cela que la toute jeune Annie Chancel passa à 14 ans le concours de la Maîtrise de l'Ortf et paralysée par le trac chanta tout faux et fut recalée... Comme quoi, le meilleur est toujours pour l'avenir...

 


Obsèques (Retour)
Sans être Jean-Claude Brialy, ni en son temps Jacques Chazot, on a aperçu Sheila quelques fois aux obsèques d'amis artistes, on se souvient du 15 mars 1978, jour de l'enterrement de Claude François, de ses larmes que le journal télévisé nous a montré en gros plan, en 1983 elle assistait à celui de Tino Rossi, retransmis aussi à la tv, on se souvient qu'elle avait participé à une chanson commune avec Thierry Le Luron et d'autres lors d'un Cadet Rousselle en 1972, année où on la vit aux obsèques de Maurice Chevalier.

En 1987, c'est le départ de son amie Dalida, on la voit en pleurs aux journaux télévisés et à l'église.

On l'a vue dire un dernier adieu à son copain C.Jerome et à Gilbert Carpentier où tout le métier s'etait donné rendez vous pour un ultime au revoir... On l'a vue aux obséques de Guy Lux en 2003 et celles d'Eric Charden en 2012.

 


Oeillet (Retour)
N'offrez jamais d'oeillets à un artiste, ça porte malheur... Cette superstition date de longtemps, une star de théâtre succomba le soir même où on lui offrit un bouquet d'oeillets...

Pourtant, après le chiffre 13 porte bonheur de Claude Carrère qui le transmit à Sheila, il décide de créer un oeillet appellé "Sheila" en 1967, pour contrer la malédiction, une banderolle "d'oeillets porte bonheur" disposée sur la scène où Sheila va venir fêter au champagne cette nouvelle moisson surprenante, après tout pourquoi pas ?

Après la projection de "Bang bang" pour la première à Nice, elle sera couverte de ces oeillets jaunes et violets qui seront en vente chez les fleuristes peu après. Au chapitre des superstitions, Sheila n'a jamais hésité à porter des robes vertes Azzaro ou non pour chanter à la tv (Dalida par exemple ne l'aurait pas supporté) et on se souvient des anecdotes que raconte Sheila sur le magnétiseur, payé par Carrère, présent avec "sa petite boite" à chaque séance d'enregistrement...

 


Oh ma jeunesse (Retour)
JJ Debout / Chanson écrite par Jean-Jacques Debout tout spécialement pour le "Numéro Un" consacré à Demis Roussos, le 26 février 1977 pour un duo entre ce dernier et la belle Sheila. Debout, spécialiste des comédies musicales pour les shows Carpentier et aussi compositeur de quelques grands tubes de Johnny & Sylvie a dejà écrit "Je ris et je pleure" pour Sheila en 1965.

Là, la chanson est très belle, scénarisée pour l'emission, Sheila en vieille femme courbée par les ans avec des fagots sur le dos, rencontre le magicien Roussos aux allures de Jésus-Christ, qui va lui redonner sa beauté et sa jeunesse.

A noter que ce duo (jamais rediffusé, allo Mélody ?) est passé en exclusivité le soir même sur Rtl, annoncé comme un événement : le duo Sheila-Roussos... Que c'était beau ! Demis réinvitera Sheila pour son second show le 18 avril 197 , sans duo.

 


Oh Marie Maria (Retour)
Ringo, Petit, Schmitt, Carrère / Enregistrée en 1973 sur le même 45 t que "Adam et Eve", c'est une première, Ringo a écrit une chanson (en collaboration tout de même avec les auteurs "habituels") pour sa jeune épousée. Le thème est bien classique, une femme qui tourne autour de l'homme d'une autre, histoire vécue ? Guy Bayle écrira un second titre l'année suivante pour sa femme : "Samedi soir"...

C'était pas si mal d'ailleurs, Carrère a du avoir peur que sa protégée lui préfère la prose de son epoux puisqu'après ces deux titres, ce fut tout.,En 2006, l'intégrale propose de découvrir une séance de travail en studio autour de ce titre.




Oh mon Dieu qu'elle est mignone ! (Retour)
Chico Buarque de Hollanda, Carrère, Aber / Vo : "Funeral um labrador" par Chico Buarque de Hollanda / Enregistrée en 1968, cette adaptation de Chico Buarque est un veritable petit chef d'oeuvre d'humour, de gaieté, bref, une chanson un peu particulière dans le repertoire de Sheila qui rêve de croisière, de diamants, de fourrures, de yacht de 75 mètres, d'avion particulier, d'un harras et le comble du comble, aller au spectacle applaudir la petite Sheila !!!

Un titre qui a bien fonctionné à l'époque dans ce 16ème Ep et le 1er des disques Carrère avec 4 titres aussi excellents les uns que les autres "Le kilt, Dans une heure, Les papillons".

A noter que Frida Boccara a repris le titre également en 1968/69 en respectant les paroles originales nettement moins fun : "Les funerailles d'un laboureur Brésilien" sur un rythme très lent, difficile de reconnaître la version si petillante de Sheila, comme quoi une chanson peut être declinée de beaucoup de façons, il y en a pour tous les goûts.

1ère tv : "Télé dimanche" du 19 novembre 1967 en live ! La version de l'album Canadien propose une autre version ou plutôt une prise différente que l'on ne retrouve bizarrement pas sur l'intégrale. Classement Slc : 9 -4- 10 - 39




Oh my Munich (Retour)
Wickefield, racer, forest, copperman / Enregistrée en 1977 pour le 1er album en anglais "Singin'in the rain", ce titre n'est pas sorti à l'epoque ni en vinyl, ni en cassette audio en France, mais on le retrouve sur certaines k7 pour le marché étranger, c'est vrai que ce n'est pas un titre réellement indispensable (prevu d'ailleurs comme inédit pour la compile des 40 ans), nNous ne la retrouverons pas dans l'intégrale non plus, à notre grand étonnement d'ailleurs, puisque c'est "I'm your baby doll" qui sera le fameux inédit attendu.

En tout cas, cet ode à Munich tombe un peu à plat, tant la chanson ressemble à "love me baby" en moins bien evidemment, un peu "Sunshine weekend" qui n'était pas terrible non plus d'ailleurs comparé à d'autres morceaux disco de l'époque et même de Sheila et ses boys qui nous avaient pas mal régalés...

En 2006, aucune trace de ce morceau dans l'intégrale. Le morceau fait parler au sein de la communauté comme une curiosité, après avoir écouter le titre, je pense qu'il s'agit en fait d'une maquette, ce titre restera un mystère.
Mais, la réalité c'est que "oh my munich", n'est pas un titre fait pour sheila mais pour le groupe allemand the disco baby band qui avait repris love me baby.

 
 

 

 

 

Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site