Oui, c'est l'amour (Retour)
Plante, Salvet, Carrère / Enregistrée juste après les événements de mai 1968, cette chanson du 19ème Ep "Long sera l'hiver" marque un virage dans la façon d'aborder l'amour pour la petite Sheila, finies les "on est heureux" un peu niais, les "Petites églises" où l'on rêve d'un beau mariage en blanc, maintenant à l'heure de la nouvelle liberté sexuelle, Sheila joue les vamps (chanson faisant partie de ce disque) en cuissardes rouges et mini jupe assortie, et "hurle" :

"oui c'est l'amouuuuuuur!!! le petit choc que j'éprouve... C'est ce que j'attends impatiemment tous les jours car la seule chose qui compte, oui c'est l'amour, j'ai des images qui me viennent et me transportent jusqu'à l'infini... Avec toi j'irai jusqu'au point de non retour..
.", c'est pas explicite ça ?

Voici donc le nouveau visage de Sheila qui ira jusqu'à se dehancher sur ce jerk d'enfer à "Télé dimanche" le 13 octobre 1968, mai 68 nous a changé notre petite Sheila.



Oui c'est pour lui (Retour)
Carrère, Salvet, Plait / Enregistrée en 1964 comme titre principal du 5ème Ep, la chanson "Oui c'est pour lui" est un original et correspond au disque qui "accompagne" la tournée entamée depuis l'automne dernier.

En réalité, c'est le premier disque de Sheila qui aura du mal à bien marcher après les ventes mirobolantes des précédents, cependant on le retrouve malgré tout parmi les succès de l'année 1964 (voir le livre de Fabrice Ferment sur les 40 ans de tubes).

Le public vient applaudir Sheila, achète ses disques mais ce titre ne fonctionne pas autant que les autres. On la voit l'interpreter pour l'unique fois le 12 fevrier 1964 (rediffusé sur Jimmy et Mélody) à "Age tendre et tête de bois", le public préfèrera très vite l'autre face avec "Hello petite fille" adaptée de Lennon et Mc Cartney.

Classement Slc : 50. L'intégrale propose une version allongée inédite à l'époque.



Oui il faut croire (Retour)
David & Baccharach, Michele Vendôme, Carrère / Vo : "I just don't know what to do with myself"  / Enregistrée en 1964 pour le 7ème Ep "Ecoute ce disque/Vous les copains" qui remporte un énorme succès apres quelques disques qui se sont moins vendus, cette chanson interprétée par une Sheila tremblante d'émotion qui s'envole vers les aigus, en un hymne à la vie, à l'espoir...

Michele Vendôme a dejà écrit pour elle l'adaptation de "Any time of day" devenue "Chaque instant de chaque jour" l'été précédent (et chantée aussi par Dalida) dont l'interprète originale est la superbe Dionne Warwick, celle la même qui reprend en 1966 le titre à l'interprète originale : Dusty Springfield.

Michele Vendôme écrira aussi l'année suivante "Il faut se quitter". Il est clair que le public préfère encore et toujours une Sheila joyeuse que celle ci plus grave. A noter en 2004, une nouvelle version, rock par les White strips.




Oui je t'aime (Retour)
Vangarde, Kluger, Carrère / Enregistrée en 1972 en face b du "Mari de mama", ce titre est interprété par la presse comme une déclaration d'amour au beau Ringo qui de son coté semble lui chanter et lui envoyer ce message "Trop belle pour rester seule"...

En fait, pas besoin d'intermédiaires pour se déclarer leur flammes, puisque leur relation est tenue secrète depuis quelque temps et que c'est pendant cet été chaud de 72 que les deux amoureux vont tout révéler après un reportage on ne peut plus explicite dans "Salut les copains" où ils ramènent des photos de Turquie et leur amour eclate au soleil...

Bref, "Oui je t'aime" se transformera 8 mois plus tard en un "oui " sonore dans l'église du 13ème arrondissement de Paris devant des milliers d'yeux... Daniel Vangarde ne proposera pas ce titre aux "Los diablos" pourtant tout à fait conçu dans cet esprit.




Ouki kouki (Retour)
Everette, Carrère, Plait / Vo : "Kookie ookie" par Muddy Waters / Enregistrée en 1963 pour le 4ème Ep, voilà une chanson destinée plus particulièrement aux enfants qui auraient pu en faire un signe de ralliement "Et au lieu de dire Ok qui fait un peu démodé, je dis ouki kouki"... Seulement, ça fait un peu long... Toujours est-il que c'est un titre joyeux et entrainant, dans cette epoque yéyé on en demande pas plus.

Sheila l'interprètera sur scène et réenregistrera une seconde version la même année avec une voix plus douce et une orchestration à peine différente. Au milieu des années 90, "La danse d'Héléne"  ressemblait beaucoup à notre "Ouki kouki" oublié depuis longtemps...

Interprétée souvent en Tv et notamment à "Age tendre et tête de bois", un autre extrait plus rare a été rediffusé en 1990 dans l'emission "Rires et chansons" (titre de l'emission originale ? il semblerait que ce soit une archive de la Rtbf). En 2006, l'intégrale propose une troisième version sensiblement différente.




Ouragan (Retour)
Léonard, Musumara / En 1986, l'événement du printemps, c'est la princesse Stéphanie qui le crée en sortant cet "Ouragan" qui fera un triomphe au Top 50 et qui lui fera faire une carrière ephémére ponctuée de quelques tubes (Flash, Fleurs du mal). Le rapport avec Sheila ?

Ce titre, fort efficace a été refusé par Jeanne Mas à qui il était destiné puisque Romano Musumara travaillait avec elle et ensemble ont collectionné les tubes (Toute premiere fois, Johnny Johnny, En rouge et noir...), Jeanne Mas voulant évoluer, se fache avec lui, et la chanson arrive chez Carrère, ce dernier la propose à Sheila qui pousse des cris "j'aurais mis dix ans à m'en remettre", forte de ses derniers albums au succès reconnu par la critique, Sheila ne pouvait pas regresser dans la chanson facile (encore que Jeanie, Chanteur de funky...).

Ce sera donc un coup pour Stéphanie (signée chez Carrère avec le producteur Yves Roze alias JF Michael "Adieu jolie Candy en 1969).  Cependant, l'auteur (?) de "Il etait une fois Stephanie de Monaco" paru aux edtions Allison écrit "Carrère a pensé que ouragan permettrait à Sheila de sortir de son gouffre, pourquoi chanter un rejet de Jeanne Mas ? elle se permit de refuser la chanson, pauvre petite Sheila".

Arrivé à ce seuil d'incompétence, l'auteur du livre dont le nom demeure inconnu et qu'on a pas envie de connaître démontre bien combien les attitudes stupides sont ancrées dans le show biz, rien ne prouve que Sheila aurait eu le meme succès, Ouragan a bénéficié du nom de Stéphanie, les albums de Sheila étaient autrement ambitieux !

Dans la même veine, Sheila a refusé "L'amour en héritage (voir Nana Mouskouri), "Self-control" qu'elle reprendra cependant 15 ans après, "Life is life" tube du groupe Opus signé aussi chez Carrère. Pour lui proposer ce genre de chansons, cela prouve que Carrère n'a decidemment rien compris...

Pour conclure, Sheila a spécifié qu'elle aimait beaucoup Jeanne Mas contrairement à d'autres qui la gonflaient (qui donc ?), Madame Mas n'a pas été en reste.




François OZON (Retour)
Né en 1967, ce réalisateur débute en réalisant des documentaires (l'un sur Lionel Jospin entre autres) et des courts métrages teintés d'ambiguité comme "Une goutte de sang" en 1991. Son 1er succès au cinéma sera le fameux "Sitcom" è l'humour pour le moins corrosif, un régal ! puis en 1996, il réalise le court "Une robe d'été" dans lequel deux gays se voient menacés dans leur couple par une ingénue...

On assiste à un play back d'un des garçons sur "Bang bang" ! Cette chanson et ce film ont du impressionner le réalisateur, car il l'a choisi pour ouvrir le festival d'Aden le 7 juillet 2002 (festival de cinéma à Paris), en declarant que ce film l'avait marqué (sorti l'année de sa naissance, tout de même). 

Deux succès au box-office pour François Ozon, "Sous le sable" en 2000 et en 2002 l'extraordinaire succès mérité de "8 femmes" . Dans ce film, chacune de ces femmes interprètent une chanson, Ludivine Sagnier a repris "Papa t'es plus dans l'coup" influencée par le réalisateur ?

On espère que François Ozon pensera à Sheila pour un rôle dans un de ses futurs films, s'il l'a aimée dans "Bang bang", tout est possible, on peut lui conseiller de revisionner "Van loc" le seul role envisageable ou bien le court métrage "La dinde" où Sheila excelle, parce que le travail sur "L'île au tresor" est gaché par une histoire confuse et un doublage qui n'utilise pas la voix de Sheila.

Sheila éclairée comme Deneuve dans "8 femmes", un rêve ! Il a applaudi Sheila lors de son dernier Olympia.

 



O'zone (Retour)
En 1981 le groupe Chagrin d'amour remporte le cocotier avec "Chacun fait c'qui lui plait", le 1er rap français, succès pour Greg et Valli et aussi pour les auteurs et producteurs-arrangeurs de la chanson à laquelle a participé Yves Martin.

En 1994, le groupe Ozone reprend la chanson avec un son plus moderne et une production Marshe, celles-ci sont assez rares pour etre signalées.

Tout de suite, une rumeur circule dans les milieux "autorisés", Ozone n'est autre qu'un nouveau SB Devotion puisque Sheila y fait les voix ! Effectivement tout porte à le croire, à moins d'une contrefaçon, mais à ce jour rien n'a été confirmé.

Le disque n'a pas marché, il est cependant devenu collector rien que pour la prod et le doute, Sheila or not Sheila ? par contre en 2000 c'est Yannick dejà célèbre pour sa reprise de "Cette année là" de Clo-clo qui reprend la chanson avec davantage de succès. O'Zone est le nom d'un groupe en 2004 qui fit le tube de cet été là .

 
 
 

 

 

Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site