Réservations : 06 58 34 88 62 (du Lundi au Vendredi de 14h à 17h30) - Site Web du Théâtre Mazenod ici

 



Le 30 octobre 2013 - Par Fred et Eric

Sheila est venue au monde sous le nom de la Chance et nul doute que la Bonne Mère y était pour quelque chose. Quand son patronyme vous indique à quel point le hasard ne saurait faire chanceller sa vie que du côté positif de la "force", il est de rigueur de se choisir un chiffre résonnant tel un symbole puissant qui résumerait à lui seul l'inexorable destin auquel vous êtes voué. Pour Sheila, le 13 s'imposa de lui-même tant les circonstances de son existence en épousèrent les contours mystérieux.

Si elle naquit à Créteil, sa prime jeunesse se déroula dans le quartier populaire du 13ème arrondissement de Paris et son célèbre mentor Claude Carrère qui lança sa protégée sur les routes du succès foudroyant était lui aussi notoirement particulièrement attaché au 13.

Sans que l'on devine très bien pourquoi si ce n'est une irrépressible inclination pour la chose ésotérique. Le premier disque de sa découverte d'exception sortit un 13 novembre et quand on sait ce qu'il advint des lendemains de ce jour heureux, l'attachement particulier au nombre 13 ne pouvait que s'accroître encore. Est-ce pour cela que très vite la 1ère tournée de Sheila passa sous le ciel accueillant de Marseille, le 13ème des départements de notre territoire ?

Après avoir un fait malheur au Gymnase où elle a été acclamée par une foule en délire. 10 ans plus tard, en juin 1973 elle fait monter la température sur le vieux port. Protégée dans un car de police de la folie des fans l'événement tourne à l'émeute et le drame est évité de justesse.

Son premier mariage tant médiatisé avec Monsieur Bayle rebaptisé Ringo Willy Cat fut scellé un 13 février 1973 à 13h13 dans la mairie du 13ème arrondissement de la Ville Lumière. Plus tard, Sheila concéda, non sans cette ironie cynique la sauvegardant de ses souvenirs les plus douloureux, qu'il devait y avoir là un 13 de trop.

Cela n'empêcha point le créateur du dernier de ses fan-clubs crée en 1983 de baptiser son association en Club 13, club à la vie écourtée puisqu'il devait s'arrêter un certain jour de l'an 2003. L'histoire ne nous dit pas si c'était un 13ème jour du mois... Mais le hasard continue puisque le site Sheila - Le fil de notre histoire naît respectivement dans le 13ème arrondissement de Marseille et de Paris. C'est dire que le 13 sera à jamais associé à notre idole, pour le meilleur...

Texte : Gilles

Sheila sera le vendredi 22 et samedi 23 novembre au Théâtre Mazenod, dans un cadre intimiste et chaleureux. C'est pour nous l'occasion d'en savoir plus sur ce projet, d'aborder des thèmes avec Alain R. initiateur marseillais de ces deux soirées et Ben Rem organisateur évènementiel sur la région.

1) Bonjour, pourriez vous vous présenter en quelques mots pour nos lecteurs ...


Benoit
: Organisateur d'évènements et photographe vivant à Marseille, je suis né en 1965, mon signe astrologique vierge ascendant vierge, père d'un garçon de 16 ans, pacsé depuis deux ans, je suis en couple depuis 6 ans (avec Rémi).

J'ai été le créateur du club 13, qui a existé de 1994 à 2003, puis producteur de deux concerts de Sheila. J'ai aussi vécu à New York, à Paris, aux Caraibes... J'ai travaillé pendant 10 ans dans le prêt à porter : "Fil à Fil" et "Marithé & Françoise Girbaud" où j'y ai rencontré Sheila en 1990, puis durant 10 ans dans le domaine de la restauration, One Way à Marseille, La Maronaise...


Alain
: Je suis artiste comique depuis 25 ans, je fais du "stand up" en one man show sur toutes les scènes de France et je vis à Marseille. Dans mes spectacles je fais beaucoup d'imitations.

Je suis aussi peintre et j'expose dans toute la france. Je peins que des clowns.



Alain pose devant ses tableaux


 

2) Votre passion pour Sheila comment l'expliquez vous, et à quand cela remonte t'il ?


Benoit
: Depuis 1974 à peu près, époque de la chanson "C'est le coeur", grand fan des émissions de Maritie et Gilbert Carpentier, j'ai été bercé durant mon enfance par les 45 tours de mes parents.

En 1977, je découvre Sheila dans le magazine "Podium" et commence ma collection "fan" que j'ai arrêté fin 1989 pour des raisons professionnelles, puis repris en 1992.


Alain
: Le coup de foudre est arrivé lorsque j'étais jeune lors de la sortie de Spacer, je me suis donc intéressé à l'artiste.

La révélation a été au Zénith, et je l'ai suivie sur toutes les scènes, l'Olympia, le Cabaret Sauvage, et ses nombreuses tournées.

Un coup de coeur particulier pour l'album " On dit", "Tendances" et "Solide". Je ressens beaucoup d'émotion d'autant plus que la première scène après l'Olympia sera au Théâtre Mazenod.



3) Benoit, vous l'avez rencontrée à de multiples reprises et encore dernièrement lors du mariage de Jean Luc Roméro et de son compagnon et vous Alain, vous rappelez vous de la première fois et dans quelles circonstances vous l'avez connue ?


Benoit
: Je l'ai rencontrée avec Yves à Saint Martin (FWI), où elle passait des vacances et venait m'acheter des vêtements. Les circonstances sont drôles, car la première fois elle ne savait pas que j'étais fan, et comme elle essayait des maillots de bain j'en ai profité !!

Les essayages en cabine étaient pour moi magiques, en plus ce jour là il y a eu une panne de courant... A la fin de la vente, j'ai gardé le reçu CB en lui disant : "Voilà mon 1er autographe" ! Surprise elle est devenue Sheila ! Anny avait disparu.

Ses yeux et sa gentillesse m'ont fait un "électrochancel" et elle est passée par la suite tous les jours devant la boutique en faisant un signe puis un aurevoir le jour de son départ. A mon retour en Métropole je lui ai écrit pour lui proposer de recréer un fan club. Elle préparait son retour à l 'Olympia, j'ai été reçu en haut de la Tour Montparnasse, et là "Le fil de notre histoire" a commencé...


Alain
: Je ne l'ai pas encore rencontrée mais j'ai discuté avec "Elle" au téléphone et je l'ai trouvée très chaleureuse.




Sheila et Ben



4) Comment est né le projet d'inviter Sheila à Marseille au Théâtre Mazenod ?


Benoit
: Le projet ne vient pas de moi, mais d'Alain, j'ai décidé de les aider bénévolement pour la promotion et je prépare une surprise pour "Elle" ces soirs là. Mais CHUT ! Je ne peux pas vous en dire plus.

Après les événements d'annulation du concert de l'Europride qui a mal fini, les subventions et les organisateurs n'ayant malheureusement pas été à la hauteur de l'engagement, j'avoue que j'étais un peu "refroidi " puisque c'était moi à l'origine qui leur avait proposé Sheila.

Jamais je n'aurais pensé au "Théâtre Mazenod", comme de nombreuses personnes j'avais une idée préconçue sur le lieu.

Et lors de ma visite j'ai découvert avec Alain le fils des propriétaires, que ce lieu était magique et convivial et qu'il se prêtait parfaitement pour un récital. Il y aura peut être une dédicace...

Des artistes prestigieux comme Yves Montand, Jacques Brel, André Claveau & Georges Guétary s'y sont déjà produits.




Alain
: J'ai vu que Sheila se trouvait dans le catalogue "artistes" de Robert Maurel, je l'ai contactée, nous nous sommes rencontrés, et nous avons conclu un accord pour la venue de Sheila dans le théâtre dont mes parents s'occupent depuis 30 ans.

Il s'avère que Robert Maurel connait très bien le théâtre, ce qui a facilité grandement les choses, et je rêvais depuis si longtemps de la voir chanter chez nous à Marseille !






Prise de vue complice



5) Avez vous quelques anecdotes à nous raconter au cours de ces années où Sheila est "Le fil de notre histoire" à tous !


Benoit
: Des anecdotes j'en ai trop, le club 55 en pédalo à Saint Tropez, mon oncle à Cannes pour "Bang Bang", l'empreinte de ses mains dans le plâtre de l'Olympia, le départ de Patrick du magasin NOSTALGIA...

La visite de Feucherolles, la dédicace de la Fnac à Marseille pour le téléfilm "Van Loc", le dîner aux chandelles en tournée, la dédicace de "L'école est finie" ou celle "Des gondoles à Venise"...

La sono de Christian Delagrange qui balance la musique de la fête foraine en retour, le trait de marqueur sur ma veste blanche en cuir que Sheila m'a fait lors d'une séance de signatures à Genève, le terrain de tennis d'un de ses premiers amours...

Le karaoké Cloclo dans le restaurant après le palais des congrès, la pizzeria des 5 avenues, Garancières, la 4L écossaise, l'interview dans un hôtel chic de Paris pour le fanzine...

En 23 ans de service rapproché, j'en ai appris et beaucoup vu, mais tout cela reste du domaine privé.

Celle ci est très drôle : Une fois en sortant d'un concert elle a voulu monter dans mon 4x4 en disant "Ho ! Qu'elle jolie voiture" ! Elle n 'avait pas vu les autocollants publicitaires sur les vitres, il y était inscrit "Conceptime, évènementiel, clowns, DJ, transformiste"... Yves l'a rattrapée de justesse en lui rappelant que si certains journaux la prenait en photos...


Alain
: Je vous dirai ça le 22 novembre LOL.

 

 

 



Pour Benoit.
Avec toute mon amitié et merci pour ta fidélité



6) Comment s'est passé la première prise de contact avec Sheila, n'est ce pas trop "intimidant" ?


Benoit
: C'est toujours intimidant de rencontrer son idole, mais Sheila qui est du signe astrologique lion ascendant gémeaux, a une forte personnalité et un regard perçant, elle te capte dans la foule à des kilomètres !

Il lui faut toujours un temps d'adaptation car elle se méfie beaucoup et à très juste titre d'ailleurs. Après un moment elle se détend et puis il faut la laisser bosser aussi, les gens ne comprennent pas la concentration et la forme qu'il faut pour faire ce métier.

Vous le savez tous, elle a du caractère mais surtout un coeur énorme, et ça il n'y en a pas beaucoup qui l'ont compris. TOTAL RESPECT POUR ELLE SVP !



Benoit, Sheila et Remi



7) Avez vous des projets, et que faites vous sans être trop indiscret ?


Benoit
: Mes projets sont de sortir les photos inédites que j'ai faites et d'en faire des créations graphiques. Scanner et copier ma collection pour faire de la place.

Pour finir rejoindre une équipe comme la votre pour alimenter des pages web comme "Sheila - Le fil de notre histoire" et continuer par ce biais à offrir toute ma DEVOTION à l'artiste.

Ben pour Benoit, Rem pour Rémi - Ben & Rem...


Alain
: Je me produis sur toutes les scènes de France, en particulier celles des Casinos Partouche et Barrière, et autres.

Vous pouvez suivre mon actualité via les réseaux sociaux Facebook, Twitter ( Alain Coquin's Show).

Lien de la page facebook d'Alain : "Alain coquin's show" ici

 



Nous remercions Benoit & Alain de s'être prêté au jeu de l'interview. Et de nous avoir permis de faire découvrir à nos fidèles lecteurs le "Théatre Mazenod " où nos deux compères jouent les joyeux drilles !

Alain et Ben se connaissaient par l'intermédiaire de Facebook. Lors de la visite au Théâtre Mazenod, Ben a brisé la glace, son coté chaleureux et sociable fait que le feeling a été immédiat. S'en est suivi un "Shooting" entre rires et photos. Nous vous laissons le privilège de découvrir le lieu, où Sheila va venir interpréter son tour de chant :

Le lien de la page de l'évènement "Sheila au théâtre Mazenod" sur facebook ici

 

A la demande de Ben, nous profitons de cette occasion pour communiquer sur l'association "Le Refuge" qui mérite une attention particulière.


L'association "Le Refuge"


Le Refuge, dont Nicola Sirkis (le chanteur d'Indochine) et Jenifer sont le parrain et la marraine, est une association fondée en 2003 et dont la vocation est d'offrir un hébergement temporaire et de soutenir les jeunes victimes d'homophobie et de transphobie, notamment dans le cadre de leur propre cellule familiale. En 2010, un ouvrage de Jean-Marie Perier "Casse toi" chez Broché a été consacré à cette cause. Le siège de l'association se situe à Montpellier, et se compose de six autres délégations opérationnelles. Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Lille et Saint-Denis-de-la-Réunion et de cinq antennes à Narbonne, Avignon, Perpignan, Bordeaux et Bastia.

Pour en savoir plus, visitez le site de l'association "Le Refuge" que vous pouvez rejoindre ici


Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site