Salut les copines

Le parallèle entre les chansons de Sheila et celles de ses copines années par années écrit par Olivier


1962


Lorsque Sheila débarque fin 62 avec sa "Jolie petite Sheila", elle ne revolutionne pas le paysage de la variété, sa version, outre le fait qu'elle soit la seule feminine n'apporte rien de plus aux 8 existantes dejà , la plus celebre étant celle de Lucky Blondo, la chanteuse qui cartonne c'est Sylvie Vartan avec "Est-ce que tu le sais ?" une reprise de Ray Charles co- interprétée par Les chats sauvages. Elle triomphe aussi avec "Quand le film est triste", "Tous mes copains" "Madison twist" qu'un certain Johnny interprète aussi, mais son gros tube de 62 c'est l'adaptation du Locomotion de Little Eva, Sylvie a demarré sa carrière l'an dernier avec un duo avec Frankie Jordan "Panne d'essence" où elle remplaçait Gillian Hills, une autre yéyé qui s'est tournée vers le cinéma.

En 62, c'est aussi l'arrivée de Françoise Hardy qui fait un malheur avec "Tous les garçons et les filles" , le journal Salut les Copains est lancé, les 3 yéyé girls sont en place pour une grande aventure.

La même année, les chanteuses des années 50 prennent un gros coup de vieux, certaines vont disparaitre , d'autres vont se recycler : Dalida avec "La leçon de twist"et Petula Clark demarrent une nouvelle carrière à succès notamment avec "Chariot" que Sheila justement a choisi d'interpréter pour son audition, ce qui lui a porté bonheur. Isabelle Aubret remporte l'eurovision avec "Un premier amour".



1963

63, c'est l'euphorie, "L'ecole est finie" devient un hymne presque national, la petite Sheila est relookée, ses couettes et son kilt marqueront l'inconscient collectif, encore aujourd'hui, Sheila devient une idole à son tour, elle est partout, elle apparaît même dans un film "L'année du bac", et part en tournée forte de ses nombreux tubes "C'est ma première surprise partie" "Pendant les vacances" "Le sifflet des copains" "Papa t'es plus dans l'coup"...

Sylvie
a un peu moins de tubes, mais elle conserve sa place avec "Watchin you" 1er titre en anglais enregistré à Nashville et surtout "Si je chante", Françoise est plus discrète "L'amour s'en va" "Le premier bonheur du jour" "Va pas prendre un tambour" qui seront des succès d'estime, Sylvie tourne avec Johnny dans "D'où viens tu Johnny ?" et "Cherchez l'idole", la nuit de la nation les voit réunis et on commence à parler d'idylle...

Les autres chanteuses suivent de loin, Petula Clark, Tini Young, Nancy Holloway, Dalida (Petit Gonzales, Que sont devenues les fleurs...) et une nouvelle venue va faire beaucoup parler d'elle : France Gall avec "Ne sois pas si bête". L'ex sergent chef Rika Zarai chante "Tournez manèges" bien avant l'emission culte et aussi un titre d'Aznavour : "le temps".

L'évènement de l'année reste la disparition de la grande Edith Piaf... Isabelle Aubret chante "C'est beau la vie" , elle a raison, un grave accident va la tenir eloignée quelque temps de la scéne...



1964


Françoise triomphe avec "Mon amie la rose" et "Le temps de l'amour", Sylvie avec un must écrit par Charles Aznavour : "La plus belle pour aller danser", Sylvie fait un Olympia triomphal et mythique avec Trini Lopez et les Beatles !

Sheila
qui interrompt sa tournée pour anémie revient très fort avec "Ecoute ce disque" et surtout "Vous les copains", il faut désormais compter 4 yéyé girls avec France Gall qui collectionne les tubes : "N'ecoute pas les idoles" "Laisse tomber les filles" et surtout "Sacré Charlemagne".

Petula Clark
continue à être l'anglaise préferée des Français avant Jane Birkin : "Down town", Dalida s'accroche avec "eux" et se partage un titre avec Sheila : "Chaque instant de chaque jour" qui ne sera un succès ni pour l'une, ni pour l'autre, on découvre Nana Mouskouri et son "Enfant au tambour", Michele Torr qui se fait connaitre avec "C'est dur d'avoir 16 ans" et "Dans mes bras oublie ta peine".

Alice Dona, Jocelyne, Christine Lebail, Tini Young , Nancy Holloway qui vivent leurs derniers succès. Quant à Marie Laforêt, après le cinema, la chanson lui fait les yeux d'"or" avec "Viens sur la montagne" et la magnifique chanson de Bourvil : "La tendresse", sans oublier l'immortel "Les vendanges de l'amour", c'est aussi l'année de "Nantes" ce grand classique de Barbara.



1965

Ce sont toujours Sheila et Sylvie qui tiennent le haut du pavé, l'an dernier Sylvie a charmé son public au cinéma avec "Patate" aux cotés de Jean Marais, cette année Sheila grimpe les marches du festival de Cannes aux cotés d'Otto Preminger, cotés chansons, Sheila est la grande gagnante avec "Toujours des beaux jours", "Devant le juke box" avec Akim, "C'est toi que j'aime", "Tous les deux" et "Le folklore Americain", difficile de faire mieux.

Sylvie est très présente aussi avec "Quand tu es là", "Tourne tourne tourne", "Cette lettre là", France Gall prend de plus en plus du terrain devant Françoise en gagnant l'eurovision avec la chanson de Serge Gainsbourg "Poupée de cire, poupée de son", mais aussi "L'Amerique", "Attends ou va t-en", Françoise n'a guère de tubes hormis peut être "J'ai bien du chagrin", elle est cependant toujours bien presente dans Slc ou Mat de même qu'en Angleterre où elle devient très connue.

On decouvre Régine qui chante elle aussi du Gainsbourg avec "Les p'tits papiers", Petula Clark avec "La gadoue" du Gainsbourg aussi, c'est vraiment son année, Michele Torr fait beaucoup parler d'elle grâce aussi à son idylle avec Christophe, Chantal Goya fait un tube avec "Une echarpe, une rose", un duo Yves & Patricia (future Guesch Patti), Marie Laforêt, le retour de Gillian Hills et Annie Philippe avec "J'ai tant de peine"et "Pas d'taxi".

Mais l'événement de l'année c'est bien sûr le mariage de Sylvie et Johnny le 12 avril. Autre événement, le fameux jeu de la chance de l'émission Téle Dimanche où furent révélées Georgette Lemaire et Mireille Mathieu heritières d'Edith Piaf... Tandis que Dalida fait danser Zorba et le Flamenco, Barbara nous enchante avec ses merveilleuses compositions telles "Le bois de Saint Amand"

 

1966

Sheila est la chanteuse n°1 en France, elle enchaine tubes sur tubes "Le cinema", "Bang bang" "L'heure de la sortie", elle tourne un film en vedette tout l'été et à la rentrée décroche la 1ère place du referendum Slc pour la première fois devant Sylvie qui pouponne puisque "Le roi David" est né le 14 aout, la veille des 22 ans de sa maman. Elle interprete "Il y a deux filles en moi", "Mister John b" "Garde moi dans ta poche" qui sont de petits succès.

Françoise Hardy retrouve un grand hit avec "La maison où j'ai grandi", France Gall continue sur sa lancée avec "Baby Bop" et surtout "Les sucettes" de Gainsbourg au texte sulfureux, c'est le temps des "Incorruptibles" de Petula Clark et "Tout le monde veut aller au ciel", Régine chante "la grande Zoa" et enflamme les discothéques, Annie Philippe obtient un grand succès avec "Ticket de quai" et "pour qui pour quoi".

Ce sont les debuts de Stone qui passe pour une contestataire et chante "Est ce une fille ou un garçon ?" et "Nôtre génération", Dalida rend hommage à "El Cordobes" et à un "Petit homme", Nicole Croisille qui s'appelle encore Tuesday Jackson crée un tube international : "I'll never leave you" et chante la B. O. d'"Un homme et une femme" : cha bada bada...

Marie
Laforet nous parle de "Manchester et Liverpool", alors que Mireille Mathieu chante "Mon credo" et reprend Piaf avec "Jezebel", la chanteuse Stella fait quelques succès parodiques notamment "Le folklore auvergnat" qui parodie Sheila...

Michele Torr, Cléo, Jocelyne
ne chantent que des titres anecdotiques, Nana Mouskouri poursuit une carrière internationale qui s'arrête souvent par la France folle de ses "Guantanamera", Barbara créé une merveille : "Dis quand reviendras tu ?", Rika Zarai, nous emmene a Prague et signe là sa plus belle composition.


 


1967


Une grande année pour les 4 yéyé girls, d'abord Sheila : un sondage révèle qu'un Français sur 3 en a fait sa chanteuse preférée, ses disques sont tous disque d'or "La famille" "Adios amor" et son film "Bang bang" est un succès, pas phénoménal mais honnête, entre ses boutiques de mode, son livre de mémoires et ses télés, Sheila n'a pas une minute à elle...

Sylvie Vartan revient très fort sur le devant de la scène avec Carlos son secrétaire qui l'accompagne dans "2 mn 35 de bonheur", "Par amour par pitié", "Comme un garçon" sont deux énormes tubes, hélas Sylvie sera victime d'un grave accident de la route qui la tiendra éloignée du métier quelque temps.

Françoise quant a elle fait "Des ronds dans l'eau" avec succès et fait du cinema dans "Grand prix", France Gall amorce une baisse de régime, Gainsbourg lui écrit un dernier hit : "Teenie wennee bopee" et Joe Dassin un premier: "Bébé requin" qui marche mieux, c'est le depart d'une belle carriere pour Nicoletta avec "La musique" et surtout "Il est mort le soleil" repris par Ray Charles.

Barbara
évoque "Gottingen", "Pierre", chante "La dame brune" avec Georges Moustaki et dédie "Ma plus belle histoire d'amour" à son public.

Sandie Shaw
la chanteuse aux pieds nus gagne à l'eurovision avec "Un petit pantin", Vicky Leandros y participe avec "L'amour est bleu", il faudra attendre 5 ans pour qu'elle remporte la victoire", Stone devient plus populaire avec "Vive la France" et chante  "Baby Stone", Marie Laforet chante "Mon amour, mon ami", Annie Philippe trouve ses derniers succès avec "Le mannequin" "Coeur brisé, coeur en fête", Patricia   connait 2 tubes "Est-ce qu'une fille peut dire je t'aime" et "Quand on est malheureux".

Georgette
Lemaire toujours derrière Mireille Mathieu entonne "Vous étiez belle madame", la petite Mimi évoque "Paris en colère", Dalida connait une tragedie, son fiancé se suicide , elle lui chante "Ciao amore ciao" et fait un retour fracassant. Gainsbourg écrit encore pour sa belle : Brigitte Bardot le fameux "Harley Davidson" et ensemble : "Bonnie & clyde"
 

 


1968

Dure année pour la France, les ventes de disques vont s'en ressentir et certaines carrières jamais s'en remettre, nos yéyé girls survivent mais accusent elles aussi un net flechissement, Sylvie retrouve sa place de leader avec "Irrésistiblement" et surtout sa célébre "Maritza", pièce maitresse de sa carrière, retrouve l'olympia et devient célébre en Italie où elle anime des shows et au Japon.

Sheila
après avoir repris Tom Jones et sa "Dalila", se retrouve au coeur d'une polémique due à "Petite fille de Français moyen" que d'aucuns accusent de conservatisme, cela ne l'empêche pas d'etre n°1...

Françoise
connait un enorme tube grace à Gainsbourg, encore lui : "Comment te dire adieu", un autre titre plait beaucoup egalement "Ma jeunesse fout l'camp", Gainsbourg chante les initiales de son ex: BB et un duo "Je t'aime moi non plus" que la belle interdira, et qui sera réenregistré par Jane Birkin qui débarque en France.

Dalida
chante "le temps des fleurs" repris de Mary Hopkins, Dani trouve un 1er tube après quelques essais : "Papa vient d'épouser la bonne", en dehors de ces chanteuses, les autres ont disparues ou obtiennent une audience minime avec leurs nouveautés, c'est le cas de Nicoletta (Liberté mon amour), France Gall (24/36), Marie Laforêt (Le lit de lola), Mireille Mathieu (J'ai gardé l'accent), Stone (Mon polochon) Barbara se distingue  avec "Mes hommes" 


 


1969

68 a laissé des séquelles, le super 45 tours disparait peu à peu pour laisser place au 45 tours 2 titres avec une pochette en papier de mauvaise qualité, c'est la crise, nos yéyé girls conservent leur statut de star et offrent à leur public la même qualité de disque, mais on ne trouve pas en cette dernière année sixties de gros tubes.

Sheila, la reine du disque s'en tire à peu pres bien avec "Long sera l'hiver", "Arlequin", "La colline de santa maria" ou "Oncle jo" qui marche mieux, Sylvie Vartan marche pas mal avec "On a toutes besoin d'un homme" mais ne cartonne ni avec "Apprends moi" ni avec le duo avec son epoux " Les hommes qui n'ont plus rien à perdre", cependant ses galas et ses shows Carpentier sont de veritables succès, elle est très connue en Italie et au Japon.

Pour Françoise Hardy, c'est la débandade, elle annonce qu'elle ne chantera plus sur scène (elle a fait un ultime olympia), ses chansons "Etonnez moi Benoit" ou "Les bottes rouges de Russie" laissent le public indifférent, Nicoletta retrouve un tube avec la B.O. de "Jeff", et la reprise de Jacques Brel : "Quand on a que l'amour".

Mireille Mathieu
connait "La premiere étoile", Dalida reprend "Zoum zoum zoum" et aussi "L'an 2005", Régine entre ses "Patchouli chinchilla" voit "L'azzuro", Marie Laforêt tient un tube avec "Que calor la vida", France Gall va faire carrière en Allemagne, Séverine, petite nouvelle connait un tube "La la melodie", on retrouve Gigliola Cinquetti avec "L'orage" co interpreté par France Gall, Rika Zaraï triomphe avec 2 titres : "Casatchok", "Alors je chante", Frida Boccara remporte l'eurovision avec "Un jour, un enfant".


 



1970

La premiere année des seventies ne démarre pas comme d'habitude : Barbara connait un succès inattendu auprès des jeunes avec "L'aigle noir" classé au hit Slc, coincée entre Sheila et Sylvie... La premiere connait un succès relatif avec "Julietta", un échec avec "Ma vie a t'aimer" et un tube avec "Reviens je t'aime", cependant, elle s'attaque au marché italien et connait un beau succès avec l'adaptation italienne de son "Adios amor"... Sylvie quant à elle n'a aucun tube, ni "Aime moi" ni "Deux mains deux pieds".

Pour nos yéyé girls, c'est un passage décisif, mais elles restent les 2 n°1 en France, pour trouver des tubes, c'est vers Nicoletta qu'il faut se pencher car "Ma vie est un manège" adapté de Shirley Bassey cartonne vraiment, suivi d'un deuxième succès "Litanies pour un été", Dalida cartonne tout l'été avec son "Darla dirla dada", Mireille Mathieu connait 2 grands tubes "Pardonne moi ce caprice d'enfant", "Donne ton coeur donne ta vie" et se classe 3ème au réferendum Slc !

Rika Zarai nous convie à son "Balapapa", Petula Clark nous revient avec "Le refrain de ma vie" et "Melody man", Dani se fait entendre avec "La petite qui revient de loin", ni France Gall avec "Les élephants"et "zozoi" ni Françoise Hardy : "Soleil"et "Point" ne marcheront, Nana Mouskouri adapte Simon & Garfunkel avec succès "Comme un pont jeté sur l'eau". Severine adapte la chanson "Sympathie" qui devient son 2ème succès.


 


1971

Incontestablement, l'année Sheila, avec "Les rois mages" elle reste n°1 six mois, ce sera sa plus grosse vente derrière "L'école est finie", cette chanson sera adaptée en espagnol "Los reyos magos" et sera le 1er succès international de Sheila, les autres chanteuses rament loin derrière, Sylvie Vartan n'a pas de tube pour la 2ème année consécutive, "Loup" "Parle moi de ta vie" ont des succès d'estime, les albums concept voient le jour cette année là, Sheila et Sylvie sortent leur 1er album en meme temps, "Love" et "Parle moi de ta vie" ne feront pas d'énormes scores.

La chanteuse qui , une fois encore, tire son épingle du jeu c'est Nicoletta avec "Mamy blue" qui reste un de ses plus gros tubes, Dalida le reprend la même année, elle est à l'olympia, un grand retour salué par tous, ses chansons s'intellectualisent, elle chante Ferré "Avec le temps" et aussi "Les choses de l'amour" et "Comment faire pour oublier".

Mireille Mathieu
nous emmène à "Acropolis adieu" et chante la B. O. de "Love story : une histoire d'amour" adaptée de Shirley Bassey, Severine est la gagnante de l'eurovision avec "Un banc, un arbre, une rue", elle crée un second tube à la fin de l'année "Vivre pour moi" écrit par Sardou.

Des petites nouvelles arrivent : Marie avec "Souviens toi de moi" et surtout "Soleil", Esther Galil et "Le jour se leve", Leonie "En Alabama"... France gall continue sa traversée du desert, Nana Mouskouri crée deux tubes "Le tournesol" "Mets ta main dans la main", Françoise Hardy chante "Même sous la pluie" mais reste dans l'ombre... Rika Zaraï nous parle de sa "Tante Agathe" et enchaîne sur "Moi le dimanche", Michele Torr après une longue absence revient avec "C'etait un petit homme", Stone également avec "Le seul bébé qui ne pleure pas" en duo avec son mari eric Charden , devant le succès du disque, ils decident de faire un vrai duo et ce sera le carton de "L'avventura". Petula Clark interprète la chanson de la comédie musicale "Jesus Christ Superstar".

 



1972

Nos yé yé girls fêtent leur 10 ans, Sheila & Sylvie sont toujours les n°1 dans le coeur des Français, les ventes de disques pour Sheila l'attestent puisque "Samson et Dalila", "Le mari de mama" et "Poupée de porcelaine" sont 3 immenses tubes.

Pour Sylvie, les disques se vendent moins, mais la scène et les shows télé lui donnent l'adhésion du public, leurs fans sont toujours aussi nombreux, Sylvie interprète "L'heure la plus douce de ma vie", "Pour lui je reviens" et "Mon père" afin d'aborder un nouvel olympia qui est un triomphe, elle apparait aussi dans "Malpertuis" aux cotés d'Orson Welles pour y chanter "Lui". L'an dernier François Recheinbach l'avait filmée pour un documentaire d'1 heure avec Johnny. Leur mariage s'assombrit un peu, on voit beaucoup Johnny avec sa choriste Nanette Workman qui chante en duo avec lui "Apprendre à vivre ensemble"...

Quant à Sheila, on la voit aux cotés d'un jeune chanteur très beau : Ringo... Stone avec Charden continuent leur duo d'amour , après l'Olympia c'est encore un tube avec "Il y a du soleil sur la france" puis "Laisse aller la musique", Nicoletta se tient bien avec "Jesahel" puis "Harmonie", une petite nouvelle démode les autres, c'est Veronique Sanson qui avec son 1er album "Amoureuse" et son 1er extrait "Besoin de personne" conquiert tout le monde... Severine avoue "J'ai besoin de soleil" et "Comme un appel" qui sont ses 2 derniers succès, Vicky Leandros gagne l'Eurovision avec "Après toi" , Nana Mouskouri à son tour chante la gloire du "Soleil, soleil" adapté de Middle of the road. Sardou fait chanter aussi Dalida avec "Chanter les voix", elle reprend aussi "Mamina" de Pascal Danel, et la B.O.F. du Parrain "Parle plus bas" que Marie Laforêt chantera aussi. Mireille Mathieu chante "J'étais si jeune" au succès moyen, Le groupe "Il était une fois" avec sa chanteuse vedette : Joëlle s'impose avec "Rien qu'un ciel" et "Les filles du mercredi", Rika Zarai célèbre "les beaux jours"

 



1973

L'année des duos d'amour, entre les nouveaux mariés Sheila & Ringo "Les gondoles a Venise", le duo qui dure depuis 10 ans Sylvie & Johnny "J'ai un problème" et le duo à succès Stone & Charden "Made in Normandie", on trouve Shuky & Aviva "Je t'aime un peu trop", Dalida et Alain Delon "Paroles paroles"... Brigitte Bardot & Sacha Distel adaptent Stevie Wonder avec "Le soleil de ma vie".

Nicoletta obtient encore deux gros succès avec la B.O.F. des "Volets clos" et aussi "Fio maravilla", Régine revient à la chanson en assurant "J'ai toujours porté bonheur aux hommes", outre les duos, Sheila continue à aligner les tubes avec "Adam et Eve", "Mélancolie", Sylvie avec "Non je ne suis plus la même", "La vie c'est du cinéma" ou encore "Toi le garçon".

Un retour très attendu : Françoise Hardy dont le dernier tube remontait à 5 ans , cette fois ci son "Message personnel" orchestré par Michel Berger est entendu... France Gall réapparait timidement avec "5 minutes d'amour", sa revanche va bientôt sonner. Depuis l'an dernier, la chanteuse Joëlle du groupe "Il etait une fois" est mise en avant,  cette année c'est "Que fais tu ce soir après diner ?".

Mireille Mathieu revient très fort avec "Emmène moi demain avec toi" et surtout "La paloma adieu", Dalida outre le duo avec Delon adapte "Vado via", reprend fabuleusement "Je suis malade" de Serge Lama, et rend hommage au piano du pauvre dans "Mais il y a l'accordéon"...

L'Eurovision est gagné par Anne Marie David "Tu te reconnaitras", Marie y participe avec "Un train qui part", Marie Laforêt sort un nouvel album avec le super tube "Viens viens" et aussi "L'amour comme à 16 ans" et encore "Mais je t'aime".

Veronique Sanson
confirme tout son talent avec "Drôle de vie" et "Comme je l'imagine" et épouse Stephen Stills. Nicole Croisille réapparait avec "Parlez moi de lui". une petite "jeune" de 16 ans débute avec "L'amour est toujours en vacances" puis "Une petite place dans ton coeur" c'est Patricia Lavila. Une cousine du Quebec nous arrive avec son haut de forme : Diane Dufresne "J'ai rencontré l'homme de ma vie", son succès sera enorme.

Rika Zarai
nous conte "Les mariés de l'été", La fleur de province Charlotte Julian nous convie "Allez hop tout le monde à la campagne"... Gainsbourg réapparait et avec sa compagne Jane Birkin, il lui ecrit ce mignon "Di dou dah" qu'elle interprète si malicieusement... Nana Mouskouri, vedette internationale chante "Milisse mou" avec brio. Au niveau de l'international, de temps à autre, Petula Clark nous refait un coucou, cette fois-ci avec 3 titres "Bleu blanc rouge", "Une carte d'amitié" et "Thank you my lord" qui marchent timidement.

 



1974

Sheila continue ses succès vinyliques "Le couple", "Tu es le soleil" et "Ne fais pas tanguer le bateau", cela devient routinier, toujours pas de scène, pas de show Carpentier, les fans s'accrochent... Sylvie démarre l'année avec "Je chante pour Swanee" un show très réussi , coté scène toujours des galas, de bons succès comme "Bye bye Leroy Brown" ou la reprise de "Da dou ron ron" font d'elle la number one.

Sheila toujours n°2 annonce qu'elle est enceinte... 1974 marque le retour au 1er plan, et pour longtemps, de France Gall qui a choisi Michel Berger , deprimé depuis sa rupture avec Veronique Sanson, pour travailler à sa nouvelle image et ça marche : "La declaration" est un immense succès, allez France !

Sanson quant à elle sort un 3ème album intitulé "Le maudit" enregistré aux Usa ou elle réside, un succès reconnu par la critique tous bords confondus, Dalida remonte sur la scène de l'Olympia avec deux bombes : "Il venait d'avoir 18 ans" écrit par le jeune Pascal Sevran et "Gigi l'amoroso" une grande fresque chantée d'une durée incroyable de 7 minutes qui vaudra la standing ovation du metier...

Françoise Hardy continue la promo de son album avec Berger, "Je suis moi" marchera bien également. Patricia Lavila confirme son succès populaire avec "La chanson de nos vacances" et "Pour toi c'est rien, pour moi c'est tout", Dani devait representer la France à l'Eurovision avec "La vie a 25 ans" mais le president Pompidou nous ayant quittés la même semaine, sa prestation a été annulée et Abba a gagné !

Rika Zarai nous promet "C'est ça la France", Mireille Mathieu  est "folle, follement heureuse", Nicoletta nous emmène au Bresil "Aie aie caramba" et nous chante Noël : "Glory alleluia", Joelle et IL était une fois nous conseillent "Compte sur tes doigts" et enchaînent sur "C'était l'année dernière", une nouvelle venue à la voix cristalline Nicole Rieu tout simplement nous dit "Je suis"... Stone & Charden préfèrent "L'amour pas la charité" et embarquent dans "La machine", Barbara revient de "Remusat". Michele Torr revient également avec "Une vague bleue" qui ne l'emportera pas. Nana Mouskouri sort un album de vieilles chansons de France qui obtient un grand succès notamment "Les prisons de Nantes", Marie Laforêt nous offre un "cadeau" très touchant...

 



1975

Sheila est élue femme de l'année par Rtl et met au monde son fils Ludovic, elle est plus que jamais la préferée des Français qui se precipitent sur ses galettes , immense succès pour "C'est le coeur" adapté de Carol Douglas, "Aimer avant de mourir" adapté de Dario Baldan, et le très "gai" "Temperament de feu" aux paillettes flamboyantes, que des n°1, mais toujours pas de scène, on imagine le délire à l'époque si...

Mais en 1975, l'événement scénique, c'est Sylvie Vartan au Palais Des Congrès, un pari que certains disent insensé pourtant Sylvie réussit et gagne encore plus de crédibilité, ses tubes sont légion : "Shang shang a lang" extrait d'un nouveau show télévisé, "La drole de fin", "Danse la chante la"...

Nos 2 stars sont bien présentes... derrière, Mireille Mathieu enchaîne elle aussi les tubes et les galas, elle est depuis longtemps une vedette internationale, ambassadrice de la France à l'etranger, elle est partout avec "On ne vit pas sans se dire adieu", "Apprends moi" "Tous les enfants chantent avec moi" et "Un million d'enfants", elle rattrape Sheila en popularité.

Patricia Lavila enregistre un dernier tube "La paloma blanca" et se fait distancer par 2 petites nouvelles qui "en veulent", Carène Cheryl lancée par Mémé Ibach, longtemps derrière Sheila ce qui explique ce "mimetisme" pour le moins évident, la recette marche puisque cette Sheila bis compte 3 tubes cette année là : "Garde moi avec toi, Ma vie n'appartient qu'a toi, Aimée ou amoureuse".... Julie Bataille est carrement lancée par Carrère qui veut en faire un "clone" de Sheila, son 1er disque est un triomphe "Pas besoin d'education sexuelle"...

Nicoletta
continue sa carrière avec succès et enchaîne avec les tubes : "Tant pis pour toi" et surtout "A quoi sert de vivre libre ?", Nicole Croisille chante son hymne :"Femme avec toi" et continue avec un gros succès "Téléphone moi", Françoise Hardy, plus discrète se demande "Que va tu faire ?"

Avec Jean Michel Jarre pour la musique, France Gall ne convainct pas avec son 2ème 45 tours produit par Berger "Aime là" , l'Eurovision est gagné par Teach In, des copies d'Abba, Rika Zarai reprend leur tube en Français "Le petit train", et à la fin de l'année s'octroie un super tube "Sans chemise, sans pantalon", Nicole Rieu represente la France, sans gagner avec "Et bonjour a toi l'artiste", mais s'octroie un second tube "Ma maison au bord de l'eau".

Chantal Goya
que l'on retrouve en duo avec Guy Mardel represente le Luxembourg avec "Prends une rose", un autre duo célébre : Shuky & Aviva connaissent encore un tube avec "Bye bye a bientot", et Stone & Charden à la stupefaction générale se séparent après deux titres confidentiels "Le meunier fait son pain" et "Le telegramme",  Dalida quant a elle fait un nouveau duo avec son fiancé le Comte de St Germain "Et de l'amour, de l'amour", et évoque la guerre dans "Men liebber herr" , bientot l'heure de la metamorphose...Joelle connait un immense succés avec son groupe et deux titres "j'ai encore reve d'elle" et "Viens faire un tour sous la pluie"...

Une jeune chanteuse prometteuse arrive : Sabrina Lory avec "J'ai la musique en moi", mais elle disparaitra bien vite. Michele Torr confirme son nouveau départ avec 2 tubes "Un disque d'amour" et surtout "Cette fille c'était moi". Alice Dona écrit pour Régine , l'immortel "La guimauve"... Mais le coup d'eclat, c'est le retour d'Annie Cordy qui trempe "La bonne du curé" d'un réalisme surprenant et du coup refait l'olympia et devient l'hymne des récréations...

 



1976

Sheila a 30 ans et continue d'aligner tubes sur tubes, cela semble être sans fin, "Un prince en exil, Patrick mon cheri"... Un nouveau sondage la classe encore une fois la chanteuse preférée des Français, quant à Sylvie, c' est la préférée des jeunes, elle enchaîne les galas, les disques, un gros tube "Qu'est ce qui fait pleurer les blondes ?" suivi de "L'amour c'est comme les bateaux " la maintient au firmament. La gloire de Sheila & Sylvie dure depuis 13 ans...

Mireille Mathieu suit de près, entre olympia et tours du monde, elle est souvent en France et ses disques se vendent toujours aussi bien "Ma mélodie d'amour" entre autres, France Gall avec son tout 1er album entièrement conçu par Michel Berger remporte un triomphe mérité "Comment lui dire ? , Samba mambo, Ce soir je ne dors pas" sont devenus des classiques, la carrière de France va aller grandissant, inespéré pour elle qui voulait tout arreter... Elle enregistre même un show Carpentier, le premier, "Emilie" où elle chante en duo avec son mari "Ca balance pas mal a Paris", ce show était un prélude à la future comédie musicale "Starmania"...

Le retour inattendu de Dalida avec la reprise de "J'attendrai" qui augure le disco, on la decouvre sexy, entourée de danseurs, ce qui était alors impensable... Carene Cheryl imite toujours sa glorieuse ainée, chorégraphies, paillettes, avec "Samedis dimanches et fetes, Ne raccroche pas je t'aime", sa consoeur Julie Bataille chante "Tu es la plus belle" avant de dire stop aux exigences "carreriennes"! Une nouvelle chanteuse pleine d'humour entre en scène, c'est notre "Parisienne" Marie Paule Belle...

Véronique Sanson
qui navigue entre France et Usa remporte un triomphe à l'olympia et son album "Vancouver", un classique là aussi. L'eurovision est remportée par les Brotherhood of man, encore des copies d'Abba, Catherine Ferry représente la France avec "Un deux trois" qui devient malgré sa défaite un tube. Nicole Rieu, de sa voix douce enchaîne les succès "La maison de sable, En courant (adapté de Diana Ross)"...

Nicoletta
tient un tube avec "L'amour violet", Nicole Croisille enchaîne coup sur coup "Emma" et "Besoin de toi, besoin de lui"... Françoise Hardy interprète "Femme parmi les femmes" , la B.O.F. du film de Claude Lelouch que Betty Mars interprete aussi, Stone et Charden tentent de replaire au public avec "Stone come back stone", il faudra encore attendre.

Michele Torr
cartonne avec "Je m'appelle Michèle", une jolie Americaine , Jeane Manson nous arrive avec un mega hit "Avant de nous dire adieu" suivi d'"Une femme", Marie Lafor$et nous entraine à "Maine Montparnasse" , Line Renaud qui était depuis longtemps à Las Vegas revient au Casino de Paris avec la revue "Paris line", Annie Cordy continue sur sa lancée, apres la bonne c'est "Ya ka si ti, Frida oum papa, Jane la tarzane" tout un programme...

Chantal Goya , à la demande des Carpentier remplace une chanteuse dans un show et enregistre "Adieu les jolis foulards" sans se douter qu'elle entame une nouvelle carrière incroyable... On retrouve aussi une rescapée Dani produite par Claude François avec "Aime moi, sois beau et tais toi" !



 



1977

Disco, c'est la nouvelle mode, la nouvelle danse, Sheila s'embarque pour une carriere internationale avec son groupe SB Devotion et devient la reine du disco, 15 ans après ses débuts, voici enfin un nouveau souffle, une année de folie puisque son dernier disque en Français "L'arche de Noé" plutot pour les enfants est disque d'or et sa nouvelle image sexy avec "Love me baby" tranche completement...

Elle reprend le standart "Singin in the rain" sauce disco et surfe dans les 1ères places des charts européens. Sylvie privilégie la France et forte de ses tubes "Le temps du swing" et surtout "Petit rainbow" puis "Georges" aux accents très disco, là aussi affronte une nouvelle fois le palais des congrès et reçoit un triomphe.

Dalida
qui vit une 3ème carrière n'en peut plus de rajeunir, de vieilles chansons rajeunissent aussi façon disco comme "Besame mucho" ou "Le petit bonheur" mais avec "Salma ya salama" elle triomphe vraiment avec ce titre original...

France Gall est revenue au 1er plan , son 2ème album "Dancin'disco" est un succès énorme avec "Musique" "Si maman si"... Nicoletta connait 2 succès moyens "Le peintre" et "Agadir", Michèle torr représente le luxembourg à l'Eurovision avec "Une petite Française" mais ne gagne pas, en revanche elle adapte Abba et cela donne un gros tube "J'aime"...

L'Eurovision est remporté par la France avec Marie Myriam et la belle chanson "L'oiseau et l'enfant"... Marie Laforêt rend hommage aux Beatles avec ce tube énorme "Il a neigé sur Yesterday", Mireille Mathieu cartonne avec ses "Mille colombes" et son "Amour defendu" tiré des"Jeux interdits".

Chantal Goya sort un 1er album pour enfants et se fait 3 gros hits "Un lapin, Voulez vous danser grand mère et Allons chanter avec Mickey", Annie Cordy joue une comedie musicale "Nini la chance" et chante "Ca ira mieux demain", Véronique Sanson livre un nouvel album avec le fantastique "Bernard's song" et "Feminin", Carène Cheryl ne cartonne plus, l'effet mode est passé , ses deux 45 tours sont des échecs "L'amour que l'on se donne, Epouse moi".

Alice Dona
effectue un joli come back avec "La nana 77" et "La chanson hypocalorique",  Jeane Manson adopte la France et crie aux Usa "Ce n'est qu'un au revoir" et enchaîne avec un très gros hit "La chapelle de Harlem", Nicole Rieu chante "Je m'envole", Françoise Hardy ne cartonne pas vraiment avec son album "Star", Petula Clark nous fait deja un remix celui de "Downtown" et parallèlement chante la VF de la chanson d'Evita...



 



1978

Le disco a envahi la planète, en France, sa reine est Sheila qui triomphe partout avec "Singin in the rain, Love me baby" et "You light my fire" pour la France elle fait la promo de "I don't need a doctor" extrait de son 1er album anglais et de la B.O.F. du film "Hôtel de la plage", à la fin de l'année, elle se retrouve n°1 avec une nouvelle chanson en Français "Kennedy Airport", Sheila n'arrête pas et est de plus en plus sexy...

Sylvie Vartan
n'est pas en reste, elle chante "Disco queen" "Solitude" et "Fumée", trois chansons pas revolutionnaires, elle alterne concerts, télés, shows à l'etranger... Dalida rajeunit tous ses tubes à la sauce disco, cela donne un joyeux medley "Génération 78" qui fera date, ça marche si fort que pour l'été elle sort un album "Ca me fait rever" avec 15 minutes non stop de chansons "remixées", Dalida retrouve une pêche absolue et en fin d'année chante au Carnegie Hall à New York, consecration suprême, elle remet egalement "Le lambeth walk" à la mode et en refait un tube...

Françoise Hardy revient en force avec "J'écoute de la musique saoule" composée par Michel Jonasz, plutot funky... France Gall n'en finit pas d'avoir du succès avec "Viens je t'emmène" qui se hisse au sommet des hits, elle se produit dans un spectacle entièrement féminin au théâtre des Champs Elysées.

C'est le grand succès pour Michele Torr avec "Emmene moi danser ce soir" que lui ecrit François Valery, Jeane Manson enchaîne 2 hits "No volvere" et un disco "Fais moi danser" de bonne facture... Carène est devenue Karen Cheryl, totalement metamorphosée, elle devient une nouvelle disco queen (ça vous rappelle pas quelqu'un ?) avec l'album rouge et très sexy "Sing to me mama", danseurs, paillettes, queue de cheval...

Mireille Mathieu ne fait pas de disco, reste fidèle à son image et chante le romantique "A blue bayou" et cartonne avec "Santa Maria de la mer"... Régine fait du forcing avec Gainsbourg et danse le "Tic tac toe" en disco, meme Nicoletta y succombe et crée "Broadway" tandis que Marie Laforêt décline ses "Harmonies".

Annie Cordy
remet le couvert avec son hilarant "Qui qu'en veut ?", Line Renaud reprend "Copacabana" et se lance elle aussi dans le disco, Marie Paule Belle nous emmène dans "Les p'tits patelins", Jane Birkin chante la nostalgie avec "Ex fan des sixties" son plus gros tube à ce jour, Chantal Goya continue d'enchanter les enfants avec "La poupée, Riri fifi loulou, le temps des vacances..."Rika Zarai adapte "Aba ni bi" la chanson gagnante de l'Eurovision, cela devient une habitude... Nicole Croisille vante "la Garonne", on decouvre Linda De Suza avec "Un portugais", Amanda Lear nous arrive, mysterieuse avec son "Follow me"... N'oublions pas Barbara qui est toujours là, hors du temps, hors des modes...



 



1979

Apres 2 ans de tubes européens, Sheila signe avec l'Amérique et devient la 1ère Française a être classée au fameux top 100 le "Billboard" avec son megatube "Spacer", classique de la dance, puisque repris depuis à longueur d'année... C'est le groupe Chic qui a composé ce morceau, Sheila tient une belle revanche, Spacer sera un de ses plus gros tubes et sa chanson la mieux réalisée...

Sylvie Vartan se lance elle aussi aux States, mais son album "I don't want the night to end" ne decolle pas, elle revient au refrain traditionnel avec une "Maritza" bis : "Nicolas" qui lui assure le succès. 79 est aussi la grande année Dalida qui tout l'été nous implore "Laissez moi danser, Monday Tuesday", un sacré tube n°1 au hit de "Salut", impensable, il y a encore quelques mois, Dali continue en surprenant son public avec "Il faut danser reggae" et en se parodiant dans "Comme disait Mistinguett", elle prépare un retour sur scène pour le moins inattendu...

France Gall est sur scène ,  elle est l'une des vedettes de "Starmania" comedie musicale devenue "culte" de son mari Michel Berger et Luc Plamondon, son tube est "Besoin d'amour", elle est entourée de Daniel Balavoine, Fabienne Thibaud "Les uns contre les autres", Diane Dufresne "Les adieux d'un sex symbol" entre autres et Nanette Workman l'ex protégée de Johnny en 72...

Jeane Manson représente le Luxembourg à l'Eurovision avec "J'ai deja vu ça dans tes yeux" et fait un second tube avec "Fly to New York city", Rika Zaraï reprend pour la 4ème fois la chanson gagnante, c'est "Alleluia" qui sera un grand succès pour elle aussi. Mireille Mathieu est aux Usa aussi, pour un duo avec Paul Anka qui ne marche pas en France.

Michele Torr connait un succès avec "Quand un homme a du charme" et surtout "Discomotion", Régine adapte Gloria Gaynor "I will survive" en "Je survivrai" qui deviendra un standard, Petula Clark se bouscule avec "Lève toi Petula", Nicole Rieu nous offre "La goutte d'eau" son dernier succés, Chantal Goya triomphe sur scène avec ses merveilleux spectacles et en disques, dernier en date "c'est Guignol" mais doit faire face à la conccurence de Dorothée qui arrive avec ses Schtroumphs et son ordinateur.. 

Nana
Mouskouri connaît des tubes mondiaux, en France, moins présente que par le passé, elle dépose ses valises quelquefois, cette année, elle chante "C'est mon histoire". Annie Cordy remet au goût du jour "Le kazou", Amanda Lear continue sa percée en France avec "Gold, Fashion pack, Fabulous lover..." Karen Cheryl se porte bien aussi dans l'international puisque "Show me you're man enough" est un gros succès, suivi de "tchoo tchoo", Nicoletta enceinte dédie "Un homme" a son futur bébé, on peut constater en cette dernière année seventies que ce sont toujours les mêmes noms qui reviennent, les années 80 vont être terribles pour certaines, beaucoup de données vont changer...



 






Sheila, le fil de notre histoire - Le site non officiel
Accueil - Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site